Accueil > Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie > En marge du dialogue maritime France-Japon

En marge du dialogue maritime France-Japon

<

vendredi 20 septembre 2019, par caroline.bon

« Le Japon est le seul pays avec lequel la Nouvelle-Calédonie a une balance commerciale positive ! » En adressant cette remarque à ses visiteurs, le président du gouvernement Thierry Santa a d’emblée installé la rencontre dans une ambiance conviviale. Le représentant du Ministère des affaires étrangères japonais, Kunihiko Kawazu, a été, quant à lui, ravi de rappeler la présence d’une communauté japonaise bien intégrée sur le sol calédonien, en partie grâce aux liens historiques qui existent entre le Japon et la Nouvelle-Calédonie. L’un et l’autre ont appelé à ce que les relations et les échanges entre les deux pays se développent, que ce soit au niveau économique, touristique ou culturel.

La rencontre s’est déroulée le 19 septembre au gouvernement.

Partage d’informations

L’entretien était également placé sous le signe de l’actualité avec la tenue à Nouméa du 2e dialogue maritime stratégique France-Japon, en présence du secrétaire général de la mer Denis Robin, et d’un atelier de travail franco-japonais en vue de l’installation d’un observatoire sous-marin commun en Nouvelle-Calédonie. Pour le président du gouvernement, « développer ce genre de système d’information est une nécessité pour mieux surveiller et contrôler notre espace maritime, avec une mise en commun des données qui seront produites ». À l’issue de ces échanges constructifs, Kunihiko Kawazu a invité Thierry Santa à participer en 2021 au prochain Sommet des dirigeants des îles du Pacifique (Palm 9), une instance de dialogue initiée par le Japon où la Nouvelle-Calédonie figurait pour la première fois l’année dernière. 

Kunihiko Kawazu était enchanté des cadeaux qui lui ont été offerts.

 

 


Voir en ligne : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie