Accueil > WikiRennes > Remparts de Rennes

Remparts de Rennes

dimanche 10 février 2019, par Stephanus

← Version précédente Version du 10 février 2019 à 07:46
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
Deux nouvelles enceintes sont construites, portant la superficie protégée de 9 à 62 hectares :
 
Deux nouvelles enceintes sont construites, portant la superficie protégée de 9 à 62 hectares :
 
[[Fichier:Tour de la cité.jpg|left|thumb|311x311px|Rue Nantaise - Tour Mordellaise (sic) dite de "La Cité". Carte postale de Le Trionnaire. Coll. YRG et AmR 44Z1366]]
 
[[Fichier:Tour de la cité.jpg|left|thumb|311x311px|Rue Nantaise - Tour Mordellaise (sic) dite de "La Cité". Carte postale de Le Trionnaire. Coll. YRG et AmR 44Z1366]]
- une première à l'est englobant la paroisse de Saint-Germain et l'[[abbaye Saint-Georges de Rennes|abbaye Saint-Georges]] est d'abord faite de palissades et fossés avec bastilles en bois, remplacées progressivement à partir de 1427 par des constructions en pierre avec 4 portes (Vilaine, Saint-Germain, Saint-Georges et Foulons), une muraille de 8 m de hauteur et 12 tours, dont la tour Le-Bât qui servira de prison. [[Dans les prisons de Rennes au 18e siècle]]  
+
- une première à l'est englobant la paroisse de Saint-Germain et l'[[abbaye Saint-Georges de Rennes|abbaye Saint-Georges]] est d'abord faite de palissades et fossés avec bastilles en bois, remplacées progressivement à partir de 1427 par des constructions en pierre avec 4 portes (Vilaine, Saint-Germain, Saint-Georges et Foulons), une muraille de 8 m de hauteur et 12 tours, dont la tour Le-Bât qui servira de prison. [[Dans les prisons de Rennes au 18e siècle]] Sous l'hôtel de Cuillé, [[Contour de la Motte]], se trouve un couloir voûté très bien conservé,
 +
élément de ce qui était alors la porte Saint-Georges,  en fait une gaine d’artillerie qui servait à accéder aux zones de défense  en y amenant les munitions jusqu’aux canons et les soupiraux évacuaient la fumée des tirs.
  
 
* '''seconde partie du XVe siècle''' -  
 
* '''seconde partie du XVe siècle''' -  

Voir en ligne : WikiRennes