Accueil > WikiRennes > Rue du Chapitre

Rue du Chapitre

<

mardi 13 août 2019, par Stephanus

photo

← Version précédente Version du 13 août 2019 à 09:48
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
[[Fichier:Rennes_hotelblossac.jpg|350px|right|thumb|L'hôtel de Blossac a son entrée rue du Chapitre. - (de Wikimedia Commons)]]
 
[[Fichier:Rennes_hotelblossac.jpg|350px|right|thumb|L'hôtel de Blossac a son entrée rue du Chapitre. - (de Wikimedia Commons)]]
 
[[Fichier:Hotel_de_brie.jpg|200px|left|thumb|L'hôtel de Brie]]
 
[[Fichier:Hotel_de_brie.jpg|200px|left|thumb|L'hôtel de Brie]]
[[Fichier:Rue_du_chap%C3%AEtre_c.didou.png|right|250px|thumb|Dessin C. Didou]]
+
[[Fichier:Rue_du_Chapitre.png|400px|left|thumb|Rue du Chapitre, des façades admirées]]
 +
[[Fichier:Rue_du_chap%C3%AEtre_c.didou.png|right|350px|thumb|Dessin C. Didou]]
 
La rue du Chapitre conserve encore quelques maisons assez curieuses. Au n° 3, l'hôtel particulier dénommé depuis le 18e siècle ''hôtel de Talhouêt'', après avoir été ''hôtel du Faouët'', puis ''hôtel de Villaudon'', avec ses deux étages à pans de bois, déroule une longue façade sur rue. En 1720 son propriétaire aurait payé les voisins pour qu'ils rasâssent un bâtiment voisin pour faire coupe-feu. On peut aussi voir, dans la cour de l'hôtel de l'Escu de Runefaut construit vers 1650, au n°5, un joli escalier de bois à balustres tournés. En 1720, le président de Runefaut témoigna qu'il avait distribué des sommes considérables pour arrêter le feu qui avait gagné les maisons voisines de la sienne, empêchant ainsi l'embrasement de l'ensemble de la rue. Au n°6 se trouve le splendide [[hôtel de Blossac]], ancienne résidence du commandant en chef de la province, dont l'entrée est monumentale. Construit à l'emplacement des anciens communs de l'hôtel de Brie, cet hôtel particulier représente l'expression architecturale du siècle des Lumières. Transformé en immeuble d'habitation au 19e siècle, il est depuis 1977 le siège de la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Au n° 8 ''l'hôtel de Brie'' ou ''du Bois de la Motte'', daté de 1624, avec sa façade à pilastres, d'une architecture inspirée de la Renaissance et de style classique,fait corps avec l'hôtel de Blossac ''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat, Larcher éd. - 1911. Il est loué par les Intendants de Bretagne de 1692 à 1725.
 
La rue du Chapitre conserve encore quelques maisons assez curieuses. Au n° 3, l'hôtel particulier dénommé depuis le 18e siècle ''hôtel de Talhouêt'', après avoir été ''hôtel du Faouët'', puis ''hôtel de Villaudon'', avec ses deux étages à pans de bois, déroule une longue façade sur rue. En 1720 son propriétaire aurait payé les voisins pour qu'ils rasâssent un bâtiment voisin pour faire coupe-feu. On peut aussi voir, dans la cour de l'hôtel de l'Escu de Runefaut construit vers 1650, au n°5, un joli escalier de bois à balustres tournés. En 1720, le président de Runefaut témoigna qu'il avait distribué des sommes considérables pour arrêter le feu qui avait gagné les maisons voisines de la sienne, empêchant ainsi l'embrasement de l'ensemble de la rue. Au n°6 se trouve le splendide [[hôtel de Blossac]], ancienne résidence du commandant en chef de la province, dont l'entrée est monumentale. Construit à l'emplacement des anciens communs de l'hôtel de Brie, cet hôtel particulier représente l'expression architecturale du siècle des Lumières. Transformé en immeuble d'habitation au 19e siècle, il est depuis 1977 le siège de la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Au n° 8 ''l'hôtel de Brie'' ou ''du Bois de la Motte'', daté de 1624, avec sa façade à pilastres, d'une architecture inspirée de la Renaissance et de style classique,fait corps avec l'hôtel de Blossac ''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat, Larcher éd. - 1911. Il est loué par les Intendants de Bretagne de 1692 à 1725.
  
 
Dans cette rue, les maisons à pans de bois, agrémentées de sculptures, à polychromies restaurées, réjouissent l’œil attentif.
 
Dans cette rue, les maisons à pans de bois, agrémentées de sculptures, à polychromies restaurées, réjouissent l’œil attentif.
 +
 +
 +
  
 
== Références ==
 
== Références ==
 
 
 +
  
 
== Lien externe ==
 
== Lien externe ==

Voir en ligne : WikiRennes