Accueil > WikiRennes > Rue Sous-Lieutenant Yves Berger

Rue Sous-Lieutenant Yves Berger

mardi 14 novembre 2017, par Manu35

précision dénomination

← Version précédenteVersion du 14 novembre 2017 à 11:27
Ligne 1 :Ligne 1 :
La '''rue Sous-Lieutenant Yves Berger''' se situe dans le quartier 11 : Le Blosne et prend son origine sur la [[rue de Châtillon]]. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 16 octobre 1957Délibérations municipales, [http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1D313 Archives de Rennes].  
+
La '''rue Sous-Lieutenant Yves Berger''' se situe dans le quartier 11 : Le Blosne et prend son origine sur la [[rue de Châtillon]]. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 16 octobre 1957Délibérations municipales, [http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1D313 Archives de Rennes].
  
Cette voie rend hommage au Sous-Lieutenant Yves Berger, exemple d'abnégation (1930 - 1954)
+
Cette voie rend hommage au Sous-Lieutenant Yves Berger, combattant rennais mort en Indochine.
 +
 
 +
== Yves Berger, combattant d'Indochine ==
 +
Yves, Hubert, Usarie Berger est né le 30 novembre 1930 à Paris dans le 6e arrondissement. Recruté au bureau de Rennes, il est nommé sous-lieutenant et intégré au 8e Bataillon montagnardhttp://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/guerre_indochine/detail_fiche.php?ref=1602873&debut=0. Celui-ci participe aux combats de la {{w|guerre d'Indochine}} qui se déroula de 1946 à 1954 en Indochine française (actuels Vietnam, Laos et Cambodge). Yves Berger est mort au combat pendant l'"opération Myosotis" du 17 juillet 1954, au col de Chu Dreh situé sur les hauts plateaux du centre de l'actuel Viêt Nam. Ce combat intervient à trois jours du cessez-le-feu, lors de la {{w|bataille du col de Mang Yang}}, derniers affrontements de la guerre d'Indochine.
 +
 
 +
== Berger et le lotissement des Castors Rennais ==
 +
Il est le fils d'un directeur de l'[[Arsenal de Rennes]] ayant participé à la création du lotissement des [[Castors Rennais]], en proposant de démonter les poudrières en pierres avec l'aide des outils mis à disposition par la SNCF pour construire les fondations de leurs maisons.
 +
{{Citation|texte=''Nous lui avons rendu hommage en donnant à la première rue du lotissement, le nom de son fils, le sous-lieutenant Yves Berger, mort en Indochine.''|auteur=Henri Leborgne, la mémoire des Castors rennais|origine=Numéro 11 de "Place Publique", mai-juin 2011, par Pauline Baumer et Alisée Casanova|collecteur=Manu35|date=2017}}
  
 
== Sur la carte ==
 
== Sur la carte ==

Voir en ligne : WikiRennes