Accueil > WikiRennes > Rue Vasselot

Rue Vasselot

<

mardi 13 août 2019, par Stephanus

← Version précédente Version du 13 août 2019 à 09:12
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
Cette rue possède plusieurs vieilles maisons, dont certaines firent partie du couvent des Carmes qui allait du n°32 au n°40 et fut démoli à la Révolution. Au n°32, un long couloir donne, au sud, dans la cour de la grande maison dite ''des Carmes'', logis à deux étages avec toit à quatre gerbières, datant de 1665. Les Carmes s'étaient installés dès la fin du 15e siècle dans le manoir de la Tourniole, [[rue Vasselot]]. Le maître autel occupait l'emplacement d'un ancien four banal, appelé four Saint-Thomas''Le vieux Rennes'', par Paul Banéat. On y voit une construction élevée vers 1665 à laquelle est accolé un double escalier extérieur semi-circulaire en bois à balustres, conduisant au premier étage.  
 
Cette rue possède plusieurs vieilles maisons, dont certaines firent partie du couvent des Carmes qui allait du n°32 au n°40 et fut démoli à la Révolution. Au n°32, un long couloir donne, au sud, dans la cour de la grande maison dite ''des Carmes'', logis à deux étages avec toit à quatre gerbières, datant de 1665. Les Carmes s'étaient installés dès la fin du 15e siècle dans le manoir de la Tourniole, [[rue Vasselot]]. Le maître autel occupait l'emplacement d'un ancien four banal, appelé four Saint-Thomas''Le vieux Rennes'', par Paul Banéat. On y voit une construction élevée vers 1665 à laquelle est accolé un double escalier extérieur semi-circulaire en bois à balustres, conduisant au premier étage.  
  
L'immeuble au n°46 construit à l'angle de la rue Vasselot et de la rue des Carmes, percée vers 1798, à l'emplacement de la chapelle du couvent détruite à cette occasion est représentatif du type du petit immeuble fonctionnant sur un mode en usage au 18e siècle, avec galerie de circulation à claire-voie à l'arrière, il est implanté sur une parcelle d'angle avec un traitement en pan coupé à mettre en relation avec l'immeuble qui lui fait face, marquant l'entrée de la rue qui ouvrait vers le [[champ de Mars]]. Il est coté *** au plan local d'urbanisme.  
+
L'immeuble au n°46 construit à l'angle de la rue Vasselot et de la rue des Carmes, percée vers 1798, à l'emplacement de la chapelle du couvent détruite à cette occasion est représentatif du type du petit immeuble fonctionnant sur un mode en usage au 18e siècle, avec galerie de circulation à claire-voie à l'arrière, il est implanté sur une parcelle d'angle avec un traitement en pan coupé à mettre en relation avec l'immeuble qui lui fait face, marquant l'entrée de la rue qui ouvrait (vers le [[champ de Mars]]. Il est coté *** au plan local d'urbanisme.
 +
 +
Vers 1835, le cabaret de "La Pomme de Pin", chez la Mère Poupinel, était un de ces endroits fréquentés par les jeunes Rennais souhaitant affirmer leur indépendance, parmi lesquels on rencontrait Paul Féval. [[rue Paul Féval]]
  
 
Devenue piétonne en 1978, cette rue animée est attrayante avec ses diverses boutiques.
 
Devenue piétonne en 1978, cette rue animée est attrayante avec ses diverses boutiques.

Voir en ligne : WikiRennes