GouvActu AdmiNet

Accueil > Web public local > Ile-de-France > Val-de-Marne > Mairie de Villiers-sur-Marne

Mairie de Villiers-sur-Marne

Les dernières mises à jour du Contact
Tél. : 01 49 41 31 00
Fax : 01 49 41 31 99
Écrire à la mairie

Nos applications
Apple Store
Play Store

Hôtel de ville
Place de l’Hôtel-de-Ville,
94350 Villiers-sur-Marne,

Annexe
10 chemin des Ponceaux,
94350 Villiers-sur-Marne

Horaires d’ouverture
Lundi à jeudi : 8 h 30 - 12 h & 13 h 30 -17 h 15
Vendredi : 8 h 30 - 12 h & 13 h 30 - 17 h
Samedi : 8 h 30 - 11 h 45
Mardi : 13 h 30 - 17 h 15 : fermé (CMAT)site

https://villiers94.fr

Actus d'autres sites

  • Les nouveaux mots du dico

    6 mai
    Ce matin, Gérémy Crédeville nous propose un petit mashup entre les nouveaux mots du dico et "La nuit je mens" de Bashung : ça donne la chanson la plus culte d’Alain Bescherelle.
  • 2021-613699 - PSYCHOLOGUE (PF BORNICHE)

    6 mai — Affaires sociales et santé/Psychologue (FPH - 10P10), Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
    Domaine fonctionnel : Affaires sociales et santé/Psychologue (FPH - 10P10)
    Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
    Description du poste :
    Le psychologue est garant du respect de la prise en compte de la dimension psychique du projet de chaque jeune, au sein des services auprès desquels il est affecté. - Réalisation de bilan psychologique (recueil d’information, entretien, interprétation, synthèse et restitution). - Conception et élaboration d’interventions auprès de l’enfant, de sa famille, des professionnels de l’équipe, des partenaires institutionnels à visée préventive et curative. - Contribution à la réalisation des orientations retenues dans le cadre du projet personnalisé de chaque jeune. - Apporter un soutien technique et un éclairage clinique aux professionnels travaillant au quotidien auprès des enfants. - Collaboration avec les autres psychologues de son pôle d’affectation. - Réalisation d’un accompagnement adapté à l’enfant au regard de sa problématique au travers d’entretien individuel avec lui (ou dans le cadre d’une consultation en CMP). - Proposer aux enfants accueillis un lieu d’écoute où pourra se faire un travail d’élaboration autour du sens du placement et de la séparation mais aussi autour des traumatismes vécus antérieurement. - Apporter une attention clinique toute particulière aux manifestations de mal-être des jeunes. - Favoriser la « mise au travail personnel » de ces jeunes. Il les aide à se projeter dans l’après. - Participation aux supervisions d’équipes, commission de dossiers et aux synthèses. Le psychologue est soumis à une obligation hebdomadaire de travail de 35 heures qu’il réparti en deux temps à déterminer en deux quotités précises : - Une activité clinique auprès des enfants, des familles et des professionnels de l’établissement ou de l’extérieur. Le travail est à organiser en fonction de la présence des enfants et des temps de réunions. Les psychologues adaptent leurs horaires aux besoins de l’institution et des usagers. - Une démarche personnelle permettant une évaluation de ses actions, une actualisation de ses connaissances méthodologiques et théoriques ainsi que la participation à la réalisation de travaux de recherche (temps F.I.R.). Le psychologue s’engage à développer ses actes selon les dispositions prévues dans ce document et conformément aux dispositions éthiques contenues dans le code de déontologie de juin 1996.

    Connaissances techniques : - Master II en psychologie clinique et pathologique - Spécialité « Développement de l’enfant » fortement appréciée - Expérience au sein de dispositifs de prise en charge d’enfants souhaitée - Pathologie de l’enfant et de l’adulte - Développement de l’enfant - Psychothérapie Savoir-faire : - Autonomie et capacité d’initiative - Choisir une méthode - Définir et mettre en œuvre des activités thérapeutiques - Organiser un cadre thérapeutique - Rédiger et mettre en forme des comptes rendus cliniques, documents ou rapports - Travailler en équipe Savoir être : - Sens de l’écoute et du dialogue - Intérêt manifeste pour le secteur de la protection de l’enfance et le public accueilli - Discrétion professionnelle - Disponibilité - Faire preuve de rigueur professionnelle et de respect de la hiérarchie
    Niveau d'études : Niveau III : Bac + 2 BTS, DUT, ou diplôme équivalent
  • CMA France se mobilise pour promouvoir l’apprentissage auprès des jeunes

    5 mai, par Sarah Nafti — Actualités, Articles 2021, Centre Inffo, Le Quotidien de la formation, Apprentissage

    Intitulée « On n’est pas n°1 de l’apprentissage par hasard », elle va durer jusqu’au mois de septembre afin de faire découvrir les solutions et les perspectives d’emploi à tous ceux qui souhaitent rejoindre l’artisanat.

    Pour Joël Fourny, président des CMA, « l’apprentissage est l’avenir de l’artisanat, un secteur pilier de la relance de notre pays ». L’apprentissage « a démontré son efficacité pour répondre aux besoins en compétences des entreprises artisanales, c’est un gage de transmission de savoir-faire entre les générations ». Et son attractivité ne faiblit pas puisqu’en 2020, malgré la crise, le nombre d’apprentis formés dans le réseau des CMA a augmenté de 4% pour atteindre 100 000 jeunes, soit un quart des apprentis formés en France. « L’objectif pour la rentrée 2021 est de faire au moins aussi bien, ajoute Joël Fourny. Il nous appartient, à nous réseau des chambres de métiers et de l’artisanat, de tout mettre en œuvre pour proposer une solution à tous les jeunes intéressés par nos métiers. »

    Acteur majeur de l’apprentissage

    Avec ses 136 CFA, qui proposent 350 formations du CAP au bac+3, dans 250 métiers, le réseau CMA France est un acteur majeur de l’apprentissage. « Susciter de nouvelles vocations chez les jeunes et accompagner les candidats à la reconversion a toujours été au cœur de l’action du réseau des CMA », explique Joël Fourny. L’enjeu pour les CMA est d’assurer le maintien d’une offre de formation de qualité dans tous les territoires pour répondre aux enjeux de l’avenir de l’artisanat par la formation d’une main-d’œuvre qualifiée. La campagne de communication va débuter par des affichages en gares, des encarts dans les journaux, et des spots radio, jusqu’au mois de juin. Parallèlement, un programme « Maîtres et apprentis » sera lancé en partenariat avec Neo.tv. Un deuxième temps fort de communication sera lancé dès la fin du mois d’août pour permettre à ceux qui le souhaitent de s’informer sur les formations proposées dans les métiers de l’artisanat.

    Besoins actuels du marché de l’emploi

    Le réseau des CMA propose des parcours de formation complets répondant aux besoins actuels du marché de l’emploi, des solutions concrètes pour permettre aux apprentis de construire leur avenir. Ainsi en témoigne Dylan Formentin, apprenti pâtissier-chocolatier au CIFAC de Caen : « L’apprentissage, c’était pour moi la meilleure voie pour apprendre un métier manuel. Côté professionnel, j’ai acquis de la technique mais j’ai aussi gagné en maturité, je me suis affirmé. »

    Le taux d’insertion professionnelle atteint 80% des apprentis, sept mois après le diplôme. 41% des chefs d’entreprise ont eux-mêmes été apprentis, et près de 300 000 entreprises artisanales seront à reprendre dans les dix ans. Le réseau des CMA forme également 130 000 adultes en formation continue, dont 40 000 demandeurs d’emploi. Plus de la moitié du réseau des CMA a obtenu le label national Qualiopi pour ses actions de formation.

     

    Pour en savoir plus.

     

  • ARSIF_2021-831 - Chargé de mission « formation et tutorat » H/F

    5 mai — Affaires sociales et santé/Chargée/Chargé de surveillance, d'alerte et d'urgence sanitaire, Emploi ouvert aux contractuels, saint-denis
    Domaine fonctionnel : Affaires sociales et santé/Chargée/Chargé de surveillance, d'alerte et d'urgence sanitaire
    Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux contractuels
    Description du poste :
    Placé auprès des 2 responsables du département Appui au opérations de gestion, le chargé de mission « formation et tutorat » est chargé tout d’abord d’identifier les besoins d’accompagnement et de formation initiales et continues des agents du contact tracing essentiellement, ensuite de concevoir, d’organiser et de piloter les sessions de formation, enfin d’accompagner les nouveaux arrivants dans leur prise de poste. Description détaillée :  Le chargé de mission « formation et tutorat » intervient de manière transversale au sein de la sous-direction  Sa première mission est d’identifier les besoins d’accompagnement et de formation initiale ou continue des agents du contact tracing. Pour cela, il entretient un dialogue constant avec les enquêteurs, les coordonnateurs et les chefs de secteurs, notamment pour évaluer l’état d’appropriation individuelle et collective des outils (documentaires et numériques) et les difficultés de méthode des agents. Au besoin, il apporte un appui individuel ponctuel à un agent qui présente un besoin de remise à niveau.  Pour cela, il s’appuie et travaille en étroite collaboration avec les départements Contact Tracing  pour recenser toutes les évolutions de procédures et d’outil. Sa deuxième mission est de maintenir les outils de formation et d’en organiser les sessions, tant pour les nouveaux arrivants que les agents déjà en poste (formation continue).  Il prévoit le calendrier des formations et recense les participants en lien avec l’équipe de gestion des ressources humaines. Il prévoit leur déroulé et mobilise les intervenants qui viennent les animer. Il assure l’organisation des formations dans son ensemble, y compris logistique.  Il conçoit, maintient et mets à jour les supports de formation soit directement, soit en lien avec les intervenants aux sessions de formation, Sa troisième mission est d’accompagner les nouveaux agents dans leur prise de poste. Il s’assure aussi bien auprès d’eux que de leurs responsables qu’ils disposent des outils et moyens requis. Cela lui permet également d’évaluer et d’améliorer l’efficacité des outils de formation. Synthèse des principales activités : -        identification des nouveaux besoins de formation (par exemple en fonction des évolutions de doctrine ou de formation continue) -        préparation du contenu des formations -        organisation et pilotage des sessions de formation initiales et continues -        accueil des nouveaux arrivants dans les équipes de contact tracing -        tutorat des nouveaux arrivants pendant leurs formations et leurs premiers jours d’installation au sein de leur équipe -        travail régulier au sein des équipes pour identifier les besoins de formation continue -        Appui à la définition des procédures et la rédaction des documents et manuels à destination des agents

    Cadre A de la fonction publique (IASS, Attaché, …) ou équivalent CCN UCANSS > 5 années d’expérience dans la formation d’une part et/ou dans la gestion d’équipe d’autre part seraient appréciées. Une maîtrise des outils bureautiques, Word et Powerpoint en particulier, est indispensable.
    Lieu d'affectation : saint-denis
  • Covid-19. Taux d'incidence, vaccins, hôpitaux... La situation continue de s'améliorer en Moselle

    5 mai, par Antony Speciale - Lorraine Actu — Coronavirus, Société, Lorraine Actu, Grand-Est, Moselle
    La situation sanitaire connaît une nouvelle amélioration en Moselle, avec un taux d'incidence en baisse et des hôpitaux dont la fréquentation reste stable. La vaccination accélère.