GouvActu AdmiNet

Accueil > Web public local > Centre-Val de Loire > Cher > Ville de Bourges

Ville de Bourges

Ville de Bourges

http://www.ville-bourges.fr/

Actus d'autres sites

  • Avez-vous vu ce chat perdu à Château-Thierry ?

    8 mai, par Jean-Michel Rochet - Le Pays Briard — Société, Le Pays Briard, Hauts-de-France, Aisne, Château-Thierry
    Perdu en décembre dernier, sa maîtresse le recherche toujours...
  • À Dieppe, Estella court pour l’association Enfance Lyme and Co

    8 mai, par Claire Huille - Les Informations Dieppoises — Société, Les Informations Dieppoises, Normandie, Seine-Maritime, Dieppe
    Dimanche 2 mai, la jeune Estella a couru sur les pelouses du front de mer de Dieppe, dans le cadre d'un tour de France visant à faire connaître la maladie de Lyme.
  • Concours Inspecteur des finances publiques généraliste - IFIP • Re : demande d’informations sur le dispositif 1ères affectations inspecteurs stagiaires

    9 mai, par lolarhone — Concours Inspecteur des finances publiques généraliste - IFIP
    Je precise que j en ai deja parlé à un syndicat qui m a dit qu en cas de renonciation au bénéfice du concours je ne récupérerai pas mon poste de B vu que ce mouvement a deja eu lieu. Et qu il n y a aucune garantie pour que je reste dans mon département. En résumé cela ne regle pas mon probleme car je (...)
  • Avis du Haut Conseil à la vie associative sur le lancement d’un marché public relatif à la mise à disposition d’une plate-forme d’écoute sur le champs des violences faites aux femmes

    7 mai, par Nora MOUNIB — Actualités

    Saisi par un réseau de 122 associations ayant un objet statutaire comparable issus de 61 départements et de 12 régions françaises, le Haut Conseil à la vie associative se prononce sur le lancement d'un marché public relatif à la mise à disposition d'une plate-forme téléphonique d'écoute, d'information et d'orientation sur le champ des violences sexistes et sexuelles.
    Consulter l'avis.

    - Actualités
  • Concertation formation professionnelle : « Je suis convaincu qu’il y a des améliorations à apporter » (Geoffroy Roux de Bézieux)

    7 mai, par Mariette Kammerer — Actualités, Apprentissage, Articles 2021, Centre Inffo, Compte personnel de formation (CPF), Le Quotidien de la formation, Réforme, CPF (compte personnel de formation), Dialogue social, Réforme de la formation

    Invité par l’AJIS, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a été interrogé sur la concertation qui a débuté entre organisations patronales et syndicales, autour d’un bilan de la loi du 5 septembre 2018, qui a réformé en profondeur l’apprentissage et la formation professionnelle.

    Cette concertation aboutira-t-elle à un accord ? Un nouvel ANI ? « J’ai pris l’initiative de mettre le sujet sur la table car je suis convaincu qu’il a des améliorations à apporter. Je ne sais pas si ça aboutira à un accord. Il faut déjà faire un diagnostic, voir si nos constats se rapprochent, et si on peut porter des propositions communes devant le gouvernement. »

    CPF co-construit

    Le fonctionnement du compte personnel de formation est un élément que le président du Medef veut travailler dans cette concertation. « La philosophie du CPF est que chacun est responsable de son employabilité. En volume, on voit que plus d’un million de CPF ont été activés ou consommés, mais on se pose des questions sur le plan qualitatif : est-ce vraiment des formations utiles ? Et surtout, comment on l’articule avec le plan de formation des entreprises ? C’est le volet manquant de la réforme, le CPF est consommé directement par les salariés et l’articulation avec les entreprises ne fonctionne pas. »

    Reconversions professionnelles

    Un autre sujet qui sera abordé dans cette concertation : les reconversions professionnelles. « Malgré la crise, les intentions d’embauche sont supérieures à ce qu’elles étaient début 2019. Donc il va manquer des emplois, à la fois peu qualifiés et très spécialisés. Des reconversions vont être imposées par la transformation écologique et digitale. Et quand on voit toutes les fermetures de grandes enseignes commerciales, il va y avoir beaucoup de gens à reconvertir. TransCo est une bonne idée. Mais la première expérience menée par Korian et Derichebourg montre que c’est une usine à gaz sur le plan administratif. » Geoffroy Roux de Bézieux souhaite en discuter avec le gouvernement, sans livrer pour l’instant ses propositions.

    Sur le volet formation, le Medef s’interroge aussi sur le financement du PIC (pacte d’investissement dans les compétences) : « Faire payer les entreprises pour la formation des demandeurs d’emploi est en soi discutable. Le gouvernement nous assure que le PIC marche très fort, mais on aimerait en savoir plus », note son président.

    Apprentissage

    En revanche, le Medef ne cache pas sa satisfaction sur l’apprentissage. « On est en pleine crise économique et on pulvérise tous les records, on est à 520 000 recrutements d’appentis. On a vraiment fait décoller l’apprentissage. La prime a bien sûr été un déclencheur et je suis favorable à ce qu’elle soit reconduite en 2022. Reste un sujet à creuser sur le nombre de ruptures de contrats d’apprentissage, qui reste élevé. »


    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>