GouvActu AdmiNet

Accueil > Web public local > Centre-Val de Loire > Cher > Ville de Bourges

Ville de Bourges

Ville de Bourges

http://www.ville-bourges.fr/

Actus d'autres sites

  • Participez aux nouvelles missions de service civique dédiées à l'Europe

    6 mai, par Gouvernement.fr
    Les drapeaux français et européen
    6 mai 2021

    Participez aux nouvelles missions de service civique dédiées à l'Europe

    Le Gouvernement souhaite renforcer l’engagement de la jeunesse pour la citoyenneté et les valeurs européennes, à quelques jours de la fête de l'Europe et à quelques mois de la présidence française du Conseil de l’Union européenne en 2022.

    Dans le cadre de la semaine de l’Europe, le Gouvernement et l’Agence du service civique annoncent l’objectif de 1 000 missions de Service civique Europe par an d’ici le début de l’année 2022.

    L’Europe doit être tangible et toucher les jeunes

    « Je suis très heureux de la création des missions de service civique Europe en France et de la mobilité des volontaires dans l’Union européenne. (...) Le service civique offre une belle occasion pour s’impliquer et s’engager localement. »
    Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes

    Les missions de service civique Europe sont des outils puissants de sensibilisation et de promotion des valeurs, de la culture et de la citoyenneté européennes. Elles offrent la possibilité à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans quand ils sont en situation de handicap, de s’engager auprès d’une grande diversité d’organismes et d’institutions qui œuvrent au quotidien pour la construction européenne, à travers des thématiques diverses :

    • éducation ;
    • environnement ;
    • culture ;
    • sport.

    Les missions de service civique en Europe sont des missions de service civique de toute nature effectuées par de jeunes Français dans l’ensemble des États de l’Union européenne et de ses pays partenaires. La mobilité liée à ces missions offre aux jeunes la possibilité de renforcer, enrichir et diversifier leur expérience de l’identité et de la citoyenneté européenne, mais aussi leurs connaissances linguistiques.

    La volonté de développer ces deux types de missions s’inscrit dans le cadre du volet consacré à l’engagement d’intérêt général du plan 1 jeune 1 solution et de la mobilisation nationale pour la Présidence française de l’Union européenne qui débutera au mois de janvier 2022.

    L’Europe, nouvelle thématique de mission de service civique

    La mobilisation de l’Agence du service civique s’accompagnera d’une forte implication des organismes dans les territoires et de la création d’un dixième domaine de mission propre à l’engagement des jeunes pour la construction européenne, facilitant l’identification de ces missions pour les jeunes volontaires.

    La création de cette nouvelle thématique est une première depuis la mise en place du service civique en 2010.

    L'agence du service civique

    L'agence, créée en 2010, est un opérateur du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Elle assure la mise en œuvre du service civique, engagement volontaire de 6 à 12 mois ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Depuis sa création, plus de 500 000 missions de service civique ont été réalisées par des jeunes volontaires.

    Dans le cadre du plan France relance et de son volet 1 jeune 1 solution, 100 000 missions supplémentaires par an sont développées pour accompagner les jeunes souhaitant donner du sens à leur engagement pour l’intérêt général.

    L’agence met en œuvre depuis 2016 la déclinaison française des volets Jeunesse & Sport du programme européen Erasmus+ et du corps européen de solidarité.

    service-civique.gouv.fr

    La dimension européenne renforcée du service civique complètera les autres programmes communautaires d’engagement de la jeunesse également portés par l’Agence du service civique : le corps européen de solidarité et le volet Jeunesse du programme Erasmus+. Ceux-ci offrent l’opportunité à la jeunesse européenne de vivre l’échange interculturel dans le cadre d’une mobilité et de contribuer au renforcement de la solidarité en Europe.
     

    Promouvoir l'idéal européen

    « Le Gouvernement souhaite une montée en puissance du nombre de missions de service civique permettant la promotion de l’idéal européen. Que cela soit en France au travers de mission de promotion de la citoyenneté européenne, d’information sur les mobilités qui s’offrent aux jeunes ou dans le cadre d’une mission effectuée dans un autre pays européen, la dimension européenne du service civique va s’accroître d’ici 2022. »
    Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement

     

  • Casteljaloux. La piscine municipale : fuite réparée, prête pour la saison d'été

    9 mai, par Dominique Empociello - Le Républicain Lot-et-Garonne — Société, Le Républicain Lot-et-Garonne, Nouvelle-Aquitaine, Lot-et-Garonne, Casteljaloux
    La piscine d'été municipale est opérationnelle pour la prochaine saison. L'avarie a été réparée. Fermée depuis 2019, sa réouverture ne dépendra plus que du protocole sanitaire.
  • Passage Anita Conti

    8 mai, par Stephanus

    ← Version précédente Version du 8 mai 2021 à 08:02
    (Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
    Ligne 1 : Ligne 1 :
      
      
    Le '''passage Anita Conti''' est une voie piétonne d'orientation nord-sud, véritable lien urbain enjambant les voies ferrées, partant de la [[place de la Gare]] et aboutissant sur la rive nord de l'[[esplanade Fulgence Bienvenüe]]. La passerelle a été créée dans le cadre de la réalisation de la zone d'aménagement concerté EuroRennes, projet amorcé dès 2009 et dont l'objectif est de donner un nouveau souffle au quartier environnant à la [[gare de Rennes]].Elle est ouverte aux piétons vélos et trottinettes.  Elle a été ainsi dénommée par délibération du conseil municipal de Rennes en date '''du 4 décembre 2017''' pour honorer :
    +
    Le '''passage Anita Conti''' est une voie piétonne en surplomb, d'orientation nord-sud, véritable lien urbain enjambant les voies ferrées et les quais pour voyageurs. Elle part de la [[place de la Gare]] et aboutit au sud [[esplanade Fulgence Bienvenüe]]. La passerelle a été créée dans le cadre de la réalisation de la zone d'aménagement concerté EuroRennes, projet amorcé dès 2009 et dont l'objectif est de donner un nouveau souffle au quartier environnant la [[gare de Rennes]].Elle est ouverte aux piétons vélos et trottinettes.  Elle a été ainsi dénommée par délibération du conseil municipal de Rennes en date '''du 4 décembre 2017''' pour honorer :
      
     
    == Anita Conti ==
     
    == Anita Conti ==
  • La science sous plis

    7 mai, par franceculture — Histoire, Le Fil Culture
    La protection d'inventions scientifiques se fait sous Louis XIV par le dépôt d'un pli cacheté à L'Académie royale des sciences. Une pratique qui existe encore aujourd'hui.
  • Françoise Elie

    7 mai, par Stephanus

    ← Version précédente Version du 7 mai 2021 à 07:07
    (3 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
    Ligne 5 : Ligne 5 :
     
    Le 26 Avril 1927, elle épouse François Elie. Le couple s'installe à Saint-Malo.
     
    Le 26 Avril 1927, elle épouse François Elie. Le couple s'installe à Saint-Malo.
     
    En [[1939]], Françoise Elie, veuve avec deux enfants, tenait une épicerie fine, l'épicerie du Cartage, [[place du Calvaire]] à Rennes. Mme Elie prit une part active dans la résistance en participant à l'action du réseau Bordeaux-Loupiac, créé par [[Jean-Claude Camors]] et dont le responsable régional est André Heurtier, pharmacien à Rennes, réseau spécialisé dans les filières d'évasion des parachutistes et aviateurs anglais et américains tombés sur le sol français. L'épicerie sert aussi de boîte aux lettres du mouvement ''Défense de la France''.
     
    En [[1939]], Françoise Elie, veuve avec deux enfants, tenait une épicerie fine, l'épicerie du Cartage, [[place du Calvaire]] à Rennes. Mme Elie prit une part active dans la résistance en participant à l'action du réseau Bordeaux-Loupiac, créé par [[Jean-Claude Camors]] et dont le responsable régional est André Heurtier, pharmacien à Rennes, réseau spécialisé dans les filières d'évasion des parachutistes et aviateurs anglais et américains tombés sur le sol français. L'épicerie sert aussi de boîte aux lettres du mouvement ''Défense de la France''.
    Le Troset dans la clandestinité, elle cacha fusils et armes dans son épicerie. Le 3 mai [[1944]], elle est dénoncée, arrêtée pour la 3e fois, torturée au siège du SD, [[avenue Jules Ferry]], au point qu'elle confiera que si la torture avait duré une demi-heure de plus, elle aurait laissé échapper ses secrets. Le soir du 1er août, elle est dirigée vers le train de déportés qui partira le lendemain matin . La Résistance n'est pas intervenue pour tenter d'arrêter cet embarquement, direction Belfort puis Ravensbrück.[[Le dernier train de résistants déportés et militaires prisonniers quitte Rennes juste avant la libération]]  À Paris le général de Gaulle, auquel elle apportait des nouvelles de son frère rencontré en Suisse etde sa nièce dont elle avait partagé la captivité, lui dit "Vous êtes une femme courageuse." Elle reviendra, ne pesant que 37 kg, à [[Rennes]] en avril[[1945]], retrouvant son appartement pillé et dévasté. et y restera jusqu’à '''sa mort en [[1968]]'''.     
    +
    ''Le Troset'' dans la clandestinité, elle cacha fusils et armes dans son épicerie. Le 3 mai [[1944]], elle est dénoncée, arrêtée pour la 3e fois, torturée au siège du SD, [[avenue Jules Ferry]], au point qu'elle confiera que si la torture avait duré une demi-heure de plus, elle aurait laissé échapper ses secrets. Le soir du 1er août, elle est dirigée vers le train de déportés qui partira le lendemain matin. La Résistance n'est pas intervenue pour tenter d'arrêter cet embarquement, direction Belfort puis Ravensbrück.[[Le dernier train de résistants déportés et militaires prisonniers quitte Rennes juste avant la libération]]  À Paris, le général de Gaulle, auquel elle apportait des nouvelles de son frère rencontré en Suisse et de sa nièce dont elle avait partagé la captivité, lui dit "Vous êtes une femme courageuse." En compagnie de Anne-Marie Tanguy [[Square Anne-Marie Tanguy]] et de sa fille Paulette, deux autres résistantes rennaises, elle reviendra, ne pesant que 37 kg, à [[Rennes]] le 17 avril[[1945]], retrouvant son appartement pillé et dévasté. et y restera jusqu’à '''sa mort en [[1968]]'''.     
     
    [http://memoiredeguerre.free.fr/biogr/elie-f.htm Article sur Françoise Elie "mémoire de guerre"]
     
    [http://memoiredeguerre.free.fr/biogr/elie-f.htm Article sur Françoise Elie "mémoire de guerre"]
     
    Par délibération du conseil municipal du 9 mars 2015, son nom a été donné à une [[rue Françoise Elie|rue]] de Rennes.[[rue Françoise Elie]]
     
    Par délibération du conseil municipal du 9 mars 2015, son nom a été donné à une [[rue Françoise Elie|rue]] de Rennes.[[rue Françoise Elie]]