GouvActu AdmiNet

Accueil > Ministère de l’Agriculture et l’alimentation > À l'École du chat libre du Parisis, « on va enfin pouvoir faire tout ce qu'on n'a pas pu par le passé »

À l'École du chat libre du Parisis, « on va enfin pouvoir faire tout ce qu'on n'a pas pu par le passé »

mardi 20 juillet 2021, par oriane.regnier

Grâce au Plan de Relance, Évelyne Casimir, présidente de l’association l’École du chat libre du Parisis, va financer des travaux de rénovation, aménager son refuge et ainsi améliorer l’accueil et le soin des chats abandonnés ou en fin de vie. À l’échelle nationale, 20 millions d’euros sont mobilisés afin d’accompagner la prise en charge de ces animaux et de limiter les abandons.

Transcription de la vidéo- A l'École du chat libre du Parisis, on va enfin pouvoir faire tout ce qu'on n'a pas pu par le passé (DOCX, 13.64 Ko)

Plan de soutien à la prise en charge des animaux abandonnés ou en fin de vie

Le Plan de Relance consacre 20 millions d'euros pour accompagner les associations de protection animale qui

recueillent les animaux dans des refuges ou qui œuvrent, en partenariat avec les communes, à la stérilisation des chats ou chiens errants.

Le dispositif prévoit :

  • la mise en place d’aides à l'investissement dans les refuges ;
  • la mise en place d’une aide à la stérilisation des animaux errants (chats en métropole, chiens et chats en outre-mer) ;
  • la création d’une aide à l’accessibilité aux soins vétérinaires pour les animaux de personnes démunies ;
  • la création d'un observatoire national de la protection animale des animaux domestiques afin d’apporter des données objectives de la situation, assurer la transparence sur ces données et participer à l’adaptation des politiques publiques.

Voir en ligne : Ministère de l’Agriculture et l’alimentation / À l'École du chat libre du Parisis, « on va enfin pouvoir faire tout ce qu'on n'a pas pu par le passé »

Du même site