GouvActu AdmiNet

Accueil > modernisation.gouv.fr > Accessibilité et démarche expérience utilisateurs (UX)

Accessibilité et démarche expérience utilisateurs (UX)

vendredi 22 octobre 2021, par DGFIP

Accessibilité et démarche expérience utilisateurs (UX) DGFIP ven 22/10/2021 - 18:10

Les missions de la direction générale des finances publiques (DGFiP) concernent la fiscalité et la gestion publique :

  • établir les impôts
  • contrôler les déclarations fiscales
  • recenser le patrimoine foncier
  • recouvrer les recettes publiques
  • contrôler et exécuter les dépenses publiques
  • produire l’information budgétaire et comptable
  • offrir des prestations d’expertise et de conseil financier
  • gérer la clientèle des dépôts de fonds au Trésor
  • piloter la stratégie immobilière de l’État. 

Accessibilité du web, et si c’était simple ?

Faire des applications web accessibles, c’est appliquer un ensemble de techniques et de bonnes pratiques facilitant l’accès aux contenus de l’application.

Au départ, l’accessibilité est associée au handicap qui se définit comme la perte ou la restriction des possibilités de participer à la vie de la collectivité à égalité avec les autres.

Alors, pourquoi nous sentir concernés ? Le handicap est une notion relative. Il correspond au rapport d’une personne à son milieu et chacun peut être touché. Si votre main motrice est cassée, comment navigueriez-vous sur le net ? Si votre vue baisse, apprécierez-vous de pouvoir zoomer sans que les textes se chevauchent ?

Maintenant, comment faire pour « être accessible » ? Il faut intégrer dans nos projets informatiques le besoin d’accessibilité dès le début du projet, c’est-à dire prévoir :

  • des pages web simples, tant dans les processus que dans le visuel ;
  • que toutes les fonctionnalités soient utilisables directement au clavier  ;
  • un affichage adapté en fonction du support utilisé ou du zoom demandé. Par exemple, à 200% de zoom sur un écran d'ordinateur, l’affichage doit être celui que vous auriez sur un smartphone. Cela implique de concevoir d’abord pour un smartphone et de se concentrer sur le message essentiel à transmettre.

Idéalement, les acteurs du projet doivent prendre connaissance de l’expérience utilisateur d’une personne en situation de handicap, voire se mettre à sa place, pour une expérience en immersion.

Ensuite, il s’agit d’appliquer des règles simples, tirées de nos retours d’expérience d’audit d’accessibilité ou du RGAA (référentiel général d’amélioration de l’accessibilité). Dans sa version 4.0 du 16 septembre 2019, le RGAA comporte 106 critères à respecter regroupés dans 13 thématiques (images, liens, couleurs, navigation…). Lors des audits, ce sont souvent les mêmes critères qui sont en échec, par exemple, sur le contraste des couleurs. Ce critère pourrait facilement être validé en utilisant un outil de vérification.

Enfin, pour faciliter la conception et le développement des pages web, l’outil DGFiP de prototypage (INEA Web Builder) est utilisable par tous les acteurs d’un projet. Conçu pour être simple, il permet aux non-développeurs de définir le visuel des pages web de leur site. Les éléments utilisés pour concevoir ces pages sont directement convertis en code exploitable par les développeurs. L’outil facilite également la prise en compte des principes d’accessibilité et permet de gagner du temps dans le développement des pages web.

Conférence / Table ronde / Débat Le 24 novembre 2021, de 12:30 à 13:30 En ligne Noisy le Grand 4 avenue Montaigne
93160 Noisy le Grand Île-de-France POINT (2.546662 48.842079) Off 0615733464 giuseppe.rosa@dgfip.finances.gouv.fr https://global.gotomeeting.com/join/992478773 Non Entrée libre gratuite DGFIP Sebban Cécile DGFIP 0612561937

Relai sur intranet et réseaux sociaux DGFIP

250 On Ministère de l'économie, des finances et de relance (MEFR) - Direction générale des finances publiques (DGFIP)
cecile.sebban@dgfip.finances.gouv.fr À qui sert une application ? À l’utilisateur.
Qui peut juger au mieux de la qualité d’une application ? L’utilisateur.
La démarche UX permet d’accompagner les projets informatiques dès leur conception : cerner au mieux les besoins des utilisateurs finaux et anticiper les éventuelles difficultés d’utilisation du produit.
Et pour n’exclure aucun acteur de notre service public, le respect du référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA) est un enjeu majeur pour chaque acteur public.

Voir en ligne : modernisation.gouv.fr / Accessibilité et démarche expérience utilisateurs (UX)

Du même site

Le magazine de la modernisation de l’Etat