GouvActu AdmiNet

Accueil > Agglomération du Soissonnais > Pour Noël, la cathédrale aura retrouvé sa rose

Pour Noël, la cathédrale aura retrouvé sa rose

mercredi 17 novembre 2021

Catégories : PATRIMOINE, HISTOIRE

En ce mois de novembre, près de cinq ans après la tempête Egon, le chantier aborde sa dernière phase, la plus émouvante peut-être : celle de la pose des vitraux. Pour Noël, la cathédrale aura retrouvé sa rose.

Janvier 2017 : la rose de la cathédrale cède aux vents de la tempête Egon. Les dégâts sont spectaculaires. Très rapidement, il est constaté que la structure de pierre constituant la rose avait été affaiblie par des restaurations successives à l’économie. 

 

 

Expérience unique


Après de nombreuses discussions entre les spécialistes au chevet de l’édifice, il est décidé d’opter pour une restitution intégrale et à l’identique. Ce choix fait du chantier soissonnais, une expérience unique. Rapidement, un constat surprenant est fait : près de 80 % des vitraux de la rose ont échappé au désastre. 

 

 

 

Notre patrimoine en chantier 


Au-delà de ce chantier éminemment symbolique, il faut souligner l’attention toute particulière accordé au patrimoine soissonnais par la Drac Hauts-de-France. Si le chantier de la rose a été rendu nécessaire par la tempête Egon de janvier 2017, il faut aussi évoquer les travaux en cours sur la dernière tourelle d’enceinte de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes. 

 


Par ailleurs, un programme de restauration d’ampleur va prochainement concerner le massif occidental de Saint-Jean-des-Vignes. La cathédrale, elle, n’en a pas fini avec les échafaudages. Après plusieurs décennies sans réels travaux, c’est désormais le chevet qui va faire l’objet d’interventions au niveau de la couverture et des fenêtres hautes.   

 

Lire l'article "Pour Noël, la cathédrale aura retrouvé sa rose" en entier sur http://agglo.grandsoissons.com/.


Voir en ligne : Agglomération du Soissonnais / Pour Noël, la cathédrale aura retrouvé sa rose

Du même site