GouvActu AdmiNet

Accueil > A Brest > Déclaration romanesque et lycéenne des droits de la femme

Déclaration romanesque et lycéenne des droits de la femme

vendredi 26 novembre 2021, par Jean-Michel Le Baut

Les personnages féminins de romans, représentantes des mères, des filles, des sœurs, constituées en Assemblée internationale, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de la femme...

Le 26 août 1789, l'Assemblée nationale constituante vote la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

En 1791, outrée par une constitution à venir qui exclut les femmes des droits civiques et politiques, Olympe de Gouges la réécrit pour la transformer en Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

En 2021, pour en éclairer l'universalité à travers le temps et l'espace, dans le cadre de leur projet i-voix, des lycéen.nes de l'Iroise à Brest la réécrivent à leur tour pour la transformer en Déclaration romanesque des droits de la femme et de la citoyenne.

SUPPORT : 14 romans contemporains racontant des expériences féminines d'un monde sous domination masculine.

OBJECTIFS :

Le travail veut favoriser l'appropriation par chacun.e tout à la fois de l'œuvre au programme et de la lecture cursive :

  • par une écriture créative, personnelle, sensible, qui fait entendre la résonance en soi d'une œuvre littéraire
  • par la participation à un projet collectif et coopératif, qui donne à chacun·e la responsabilité d'apporter sa pierre à l'édifice commun
  • par la mise en œuvre d'une écriture palimpseste à la manière du projet d'Olympe de Gouges
  • par la mise en valeur de l'universalité, dans l'espace et dans le temps, de la déclaration d'Olympe de Gouges
  • par la tentative d'inscrire encore plus la fiction dans le réel, de considérer les personnages comme des personnes, d'envisager la littérature non comme un objet scolaire mais comme une expérience du monde

Article de la Déclaration de Solen

A découvrir sur le site i-voix : déclarations romanesques des droits d'Annie, Esclarmonde, Vanda, Louise, Eugénie, Thérèse, Ramatoulaye, Tituba, Defred, Salina, Kim Jiyoung, Khadra, Zunaira, Mussarat, Amina, Zana, Fatima, Zohra, Saadia, Leila … par les les lycéen.nes de 1G3 du lycée de l'Iroise


Voir en ligne : A Brest / Déclaration romanesque et lycéenne des droits de la femme

Du même site

Citoyenneté et nouvelles technologies