GouvActu AdmiNet

Accueil > Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie > Dernier départ de la réserve sanitaire

Dernier départ de la réserve sanitaire

jeudi 2 décembre 2021, par Muriel SEVA

Les quarante-et-un soignants de la réserve sanitaire et de la solidarité nationale ont été accueillis, en musique, au centre culturel Tjibaou. Le gouvernement était représenté par son président, Louis Mapou, entouré de Yannick Slamet, Mickaël Forrest et Adolphe Digoué. À l’occasion de ce dernier départ, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie et le Sénat coutumier, qui participent à la gestion de la crise sanitaire au sein de la direction des opérations, ont tenu à être présents, afin d’adresser, à leur tour, toute leur gratitude.

 

Les réservistes ont écouté les discours avec attention et émotion.

 

 

Remerciements aux soignants métropolitains et locaux

« Vous avez répondu à l’appel que nous avons lancé. Vous êtes venus prêter main forte aux équipes médicales locales et aux personnels administratifs à un moment où notre population vivait une période difficile devant cette "bête" mortelle qui a pris beaucoup d’être chers », a déclaré Caroline Machoro-Reignier. La vice-présidente du Congrès a également tenu à « remercier tous les personnels de santé du pays qui se sont levés pour faire face : médecins, infirmiers, équipes de la direction des Affaires sanitaires et sociales. Grâce à leurs efforts, (…) nous avons pu tenir ! »

 

Caroline Machoro-Reignier s’est exprimée au nom du président du Congrès, Roch Wamytan, et de l’ensemble des conseillers.

 

Remerciements aux soignants métropolitains et locaux

Le sénateur coutumier, Victor Gogny, a ensuite pris la parole. Au plus fort de la crise, l’infirmier à la retraite a intégré la réserve sanitaire locale pour soutenir les équipes médicales de son île d’origine, Ouvéa. « J’ai pu côtoyer deux soignants de la réserve nationale avec qui j’ai partagé de bons moments, se souvient-il. Je vous remercie tous du fond du cœur et je vous souhaite un bon retour en Métropole ». Actualité oblige, le variant Omicron s’est invité dans les différentes interventions. « Nous scrutons l’horizon afin d’évaluer ce que ce nouveau variant peut apporter comme "gros nuages" et quel sera le meilleur parapluie à déployer, a indiqué le président du gouvernement. Votre présence nous a encore permis d’améliorer notre dispositif. Désormais, nous pourrons mieux appréhender ce qui peut nous arriver », a ajouté Louis Mapou qui n’a pas exclu une nouvelle demande de soutien à l’avenir. Reconnaissants face à cette vague de remerciements, les réservistes sont repartis avec des produits locaux offerts par le gouvernement et des souvenirs à jamais gravés dans leur mémoire.

 

« La réserve nationale nous a inspiré l’idée de constituer notre propre réserve », a signalé Louis Mapou.

 

 

« Une mission humaine exceptionnelle »

Les réservistes ont formulé leurs remerciements à travers un petit discours prononcé par le plus jeune d’entre eux.  « Nous avons été très touchés par l’accueil qui nous a été réservé, par la gentillesse et l’écoute de la population dans des moments si difficiles », a déclaré François Terrier, avec « humilité et respect ». Le technicien de laboratoire, âgé de 21 ans, et ses camarades, repartent « le cœur lourd mais rempli de rencontres authentiques, de partages uniques, de sourires solaires à l’image de vos terres, lagons et forêts. Nous avons vécu une mission humaine exceptionnelle et pour cela, nous vous en remercions », a-t-il conclu en s’adressant aux autorités présentes et à la population de la Nouvelle-Calédonie.

 

Au nom des trois institutions Victor Gogny a adressé un geste coutumier en retour du travail accompli à François Terrier, très touché.

 

 

Plus de 350 soignants envoyés en renfort

À la demande du gouvernement, et à la suite d’une mission d’experts nationaux, l’État a enclenché deux dispositifs de renforts pour aider la Nouvelle-Calédonie à faire face à l’épidémie de Covid-19. Ainsi, dans le cadre de la solidarité nationale, 208 soignants ont répondu à un appel à volontariat de leur agence régionale de santé. En parallèle, trois groupes de la réserve sanitaire sont arrivés sur le territoire soit 150 personnes au total qui ont été nombreuses à prolonger une, voire deux fois, leur mission initiale de trois semaines.  Entre le 21 septembre, date de l’arrivée du premier contingent, et le 1er décembre, ces médecins, infirmiers, aides-soignants, kinés, cadres de santé… ont été affectés en fonction des besoins identifiés par la direction des Affaires sanitaires et sociales, sur l’ensemble du territoire.

Sandrine Lenoir, coordinatrice, a remis un tee-shirt de la réserve sanitaire à Yannick Slamet, Carole Perraudeau de la DASS et Frédéric Marchi-Leccia, directeur de la Sécurité civile. 

 

 


Voir en ligne : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie / Dernier départ de la réserve sanitaire

Du même site

Dernières actualités du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie