GouvActu AdmiNet

Accueil > Place de l’emploi public > MEF_2022-5513 - AUDITEUR (CCCOP) H/F

MEF_2022-5513 - AUDITEUR (CCCOP) H/F

samedi 8 janvier 2022

Domaine fonctionnel : Gestion budgétaire et financière/Chargée / Chargé de contrôle interne budgétaire et comptable
Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
  Informations importantes à l’attention des candidats : Seules les candidatures déposées via l’outil dédié PASSERELLES seront étudiées par les recruteurs. En conséquence, les candidatures transmises par courriel ne seront pas traitées ». Selon le décret du 11 Mai 2007, les agents de la CCCOP sont mis à la disposition de la Commission par le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie. Les auditeurs sont nommés par le Président de la CCCOP après consultation du ministre chargé du budget et du ministre chargé de l’agriculture. Les emplois proposés sont des emplois d’auditeur. Les travaux d’audit conduisent à la production d’un rapport d’audit au 15 février (date impérative). Ils sont organisés sur la base d’un document cadre (mémorandum de stratégie d’audit) décliné ensuite dans un programme de travail. La méthode suivie obéit aux normes internationales d’audit déclinées par la Commission Européenne dans des lignes directrices qui sont fortement structurantes. Les travaux répondent à deux objectifs d’audit : obtenir l’assurance raisonnable de l’exactitude, la sincérité et l’exhaustivité des états de dépenses et de créances transmis à la Commission européenne, obtenir sur la base de tests de dossiers de demandes, l’assurance raisonnable que les règles d’éligibilité de la demande et du demandeur ont été respectées. Les travaux d’audit sont de ce fait très variés : évaluation du contrôle interne des services comptables et des services métiers, respect des critères d’agrément des organismes payeurs, évaluation de la politique de contrôle des opérations, tests de procédures, tests des contrôles embarqués dans les systèmes d’information, tests d’opérations, recoupements comptables, validation des statistiques, suivi des enquêtes communautaires et des suites données. Dans ces travaux, la connaissance des textes applicables et des applications utilisées par les organismes payeurs pour instruire et payer les demandes d’aides constituent un préalable indispensable. Cette prise de connaissance nécessite un investissement personnel important. Au-delà des entretiens et des études documentaires, les tests tiennent une place importante : ils sont réalisés sur pièces mais également sur place pour une partie des dossiers, auprès des bénéficiaires (exploitations agricoles, quelle que soit leur forme juridique).

Le poste nécessite, quelle que soit l’expérience antérieure, un investissement initial important pour acquérir les connaissances et savoir-faire utiles. Une expérience antérieure dans un ou plusieurs des domaines suivants favoriserait une adaptation plus rapide sur le poste : -    audit interne : -    pratique du contrôle interne et de l’évaluation des risques ; -  instruction ou contrôle de demandes d’aides nationales ou communautaires ; -    utilisation des techniques d’échantillonnage statistique, constitution de rapport statistiques ; -    comptabilité publique et privée ; -    photo-interprétation d’images aériennes et satellites ; -    mise en œuvre ou rédaction de textes réglementaires ; -  instruction ou contrôle de demandes d’aides nationales ou communautaires ; -    agronomie, pratiques culturales, pratiques d’élevage ; -   certification bio et certification ISO 9001 appliquée à la production agricole pratiques environnementales. De plus, compte tenu des orientations de la prochaine programmation de la nouvelle politique agricole commune 2023-2027, les compétences suivantes sont souhaitables : -    analyse de la configuration légale, institutionnelle, organisationnelle et procédurale des systèmes informatiques et des ressources humaines ; -    analyse d’indicateurs de performance ; -    contrôles généraux informatiques et contrôles d’applications. Quel que soit le parcours antérieur du titulaire du poste, le profil de compétences requis correspond aux conditions suivantes : -    un intérêt pour le monde agricole ; -    une capacité d’adaptation rapide ; -    de la curiosité intellectuelle ; -    de l’autonomie et de l’initiative ; -    de la rigueur d’analyse ; -    une bonne maîtrise de la communication écrite et orale ; -    une forte capacité d’écoute ; -    un goût pour le travail en équipe ; -  une appétence pour les outils informatiques : la plupart des procédures de demande ou de traitement des aides étant dématérialisées.
Lieu d'affectation : CCCOP – 10, rue Auguste Blanqui – 93186 MONTREUIL

Voir en ligne : Place de l’emploi public / MEF_2022-5513 - AUDITEUR (CCCOP) H/F

Du même site