GouvActu AdmiNet

Accueil > Place de l’emploi public > 2021-699787 - Conseiller ou conseillère du DASEN en matière de jeunesse, d’engagement et de sports - Haute-Garonne

2021-699787 - Conseiller ou conseillère du DASEN en matière de jeunesse, d’engagement et de sports - Haute-Garonne

jeudi 9 septembre 2021

Domaine fonctionnel : Direction et pilotage des politiques publiques/Cadre dirigeant d'un service territorial
Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
Description du poste :
Un emploi de Conseiller ou conseillère de directeur académique des services de l'éducation nationale en matière de jeunesse, d'engagement et de sports, chargé des fonctions de chef du service départemental à la jeunesse, à l'engagement et aux sports est vacant au ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. L’emploi s’exerce au sein de l’académie de TOULOUSE à la DSDEN de la HAUTE GARONNE située à TOULOUSE. Descriptif du poste : Sous l’autorité directe du directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN), le conseiller du DASEN en matière de jeunesse, d’engagement et de sports occupe les fonctions de chef de service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports. A ce titre, il : -          participe au sein de l’équipe de direction à la définition des orientations du service et au suivi de son activité ; en particulier il recherche toutes les complémentarités et synergies avec les autres politiques publiques portées par la DSDEN dans une logique de continuité éducative ; -          met en œuvre les politiques publiques dans le champ de la jeunesse, des sports, de l’éducation populaire, de l’engagement civique et de la vie associative ; -          définit, met en œuvre et suit les plans de contrôle du service dans son champ de compétences ainsi que les mesures de police administrative ; -          représente le DASEN, à la demande de ce dernier, auprès du préfet de département qui a une autorité fonctionnelle sur le SDJES et des partenaires institutionnels (mouvement associatif départemental, mouvement sportif, associations de jeunesse et d’éducation populaire, collectivités locales, direction départementale à l’emploi, au travail et aux solidarités, caisse d’allocation familiale, etc.) ; -          est l’interlocuteur privilégié du délégué régional académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES) qui assure la coordination de ces politiques publiques à l’échelle de la région.

Le candidat doit disposer d’une expérience professionnelle dans le domaine des politiques publiques de la jeunesse et des sports. Il doit en outre avoir exercé des responsabilités opérationnelles. Connaissances de l’environnement administratif, institutionnel et politique, capacités d'animation d’équipe, de conduite de projets, aptitude à la communication, à l’écoute, au dialogue, sens de la négociation, esprit d'initiative, capacité de représentation et aisance orale sont également indispensables. Conditions d’emploi Les conditions d’emploi et les modalités de recrutement sont fixées aux articles 2 à 16 du décret n°2019-1594 du 31 décembre 2019 relatif aux emplois de direction de l’État. La durée d’occupation est de quatre ans, renouvelable une fois. La période probatoire est fixée à six mois. L'emploi en question relève du groupe III des emplois fonctionnels des services déconcentrés de l'éducation nationale. Les candidats doivent remplir les conditions statutaires définies par le décret n°2016-1413 modifié du 20 octobre 2016. La rémunération brute annuelle dépend de l’expérience du titulaire de l’emploi. Elle comprend une part fixe brute comprise entre 41 781 € et 60 000 € et une part variable brute, dépendante des fonctions, des sujétions et de l’expertise de l’emploi comprise entre 16 000 euros et 44 370 euros. À l’intérieur de cette fourchette, si le titulaire de l’emploi est un fonctionnaire, sa rémunération est établie au regard de son classement dans sa grille indiciaire. Pour les personnes n’ayant pas la qualité de fonctionnaire, le classement est fait au regard de la durée et du niveau des expériences professionnelles antérieures en rapport avec l’emploi à pourvoir. À cette rémunération fixe pourra être ajouté un complément indemnitaire annuel dont le montant dépend de la manière de servir. Celui-ci ne peut réglementairement excéder 7 830 €. Il est versé en une seule fois. L’accès à cet emploi n’est pas soumis à une déclaration de situation patrimoniale ni à une déclaration d’intérêts préalable à la prise de fonctions. Toutefois, pour les personnes ayant exercé une activité dans le secteur privé au cours des trois dernières années qui précédent, un contrôle de la compatibilité de cette activité avec les fonctions exercées sera effectué préalablement à la nomination par l'autorité hiérarchique qui pourra, le cas échéant, saisir pour avis, préalablement à sa décision, le référent déontologue du ministère ou la Haute Autorité de transparence de la vie publique, en application de l’article 25 octies de la loi du 13 juillet 1983.
Lieu d'affectation : 110, rue de Grenelle 75007 Paris

Voir en ligne : Place de l’emploi public / 2021-699787 - Conseiller ou conseillère du DASEN en matière de jeunesse, d’engagement et de sports - Haute-Garonne

Du même site