GouvActu AdmiNet

Accueil > Les actualités du Gouvernement > Les entreprises de l’Économie sociale et solidaire prêtes pour la relance

Les entreprises de l’Économie sociale et solidaire prêtes pour la relance

jeudi 9 septembre 2021, par Gouvernement.fr

De nombreuses personnes sont attablées dans une atmosphère festive
9 septembre 2021

Les entreprises de l’Économie sociale et solidaire prêtes pour la relance

Le fonds d’aides spécifique aux 5 000 petites associations œuvrant dans le domaine de l'ESS, pour faire face aux difficultés dues à la crise sanitaire, a permis le maintien de 16 000 emplois.

Le Gouvernement a répondu par de nombreuses mesures financières pour aider les entreprises face à la crise sanitaire. Parmi elles, les entreprises de l’Économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés ont bénéficié du fonds d’urgence de 30 millions d’euros annoncé en janvier dernier.

L'aide financière est de :
  • 5 000 euros pour les structures de 1 à 3 salariés ;
  • 8 000 euros pour les structures de 4 à 10 salariés.

Au total, elle a permis de soutenir 4 866 structures, pour l’essentiel des associations, et permis de sauvegarder 16 000 emplois.
 

Que font les entreprises de l’Économie sociale et solidaire ?

Le terme d'« économie sociale et solidaire » désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatif.

En savoir plus

Des entreprises mieux armées pour la relance

« Les structures que nous avons pu accompagner pour traverser la crise sont mieux armées pour s’engager dans la relance », se félicite Olivia Grégoire, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, en charge de l’Économie sociale, solidaire et responsable.

Et ce, d’autant que les petites associations ont pu aussi bénéficier d’un diagnostic de leur situation économique et de conseils leur permettant de s’orienter vers de nouvelles solutions de financement, notamment avec France relance.

Certaines ont également bénéficié d’un accompagnement de partenaires de l’opération tels que le réseau des dispositifs locaux d’accompagnement (DLA), ou de « KissKissBankBank », pionnier du financement participatif du Groupe La Poste.

Le soutien du Gouvernement ne s'arrête pas là. Pour accompagner la fin du premier dispositif de soutien, échu le 31 juillet 2021, une nouvelle décision a été prise, dès le 17 juin, pour aider les entreprises de l’ESS. 

Ainsi, les fonds de réemploi seront intégralement versés aux acteurs de l’économie sociale et solidaire.
 
« Nous devons désormais poursuivre notre politique de soutien aux entreprises de l’économie sociale et solidaire en développant de nouveaux financements durables compatibles avec la dimension solidaire qu’elles portent au quotidien. »
Olivia Grégoire, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, en charge de l’Économie sociale, solidaire et responsable

 

Voir en ligne : Les actualités du Gouvernement / Les entreprises de l’Économie sociale et solidaire prêtes pour la relance

Du même site