GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > Plan de relance : des résultats et un nouveau plan d’actions pour le développement des compétences

Plan de relance : des résultats et un nouveau plan d’actions pour le développement des compétences

vendredi 10 septembre 2021, par Estelle Durand

En déplacement à Lyon le 6 septembre, le Premier ministre Jean Castex a dressé le bilan du plan de relance qu’il avait présenté un an plus tôt. « En seulement 12 mois, il a déjà rempli la majorité de ses objectifs », a-t-il indiqué en rappelant que sur les 100 milliards d’euros mobilisés près de 50 milliards d’euros ont déjà été engagés. Le Premier ministre a profité de cette date anniversaire pour annoncer le prolongement jusqu’au 30 juin 2022 des aides à l’embauche d’alternants, une des mesures phares en faveur de l’emploi des jeunes. Le volet « un jeune, une solution » de France Relance, qui s’est enrichi au cours de l’année pour atteindre les 9 milliards d’euros, porte ses fruits comme l’avait déjà indiqué le ministère du Travail cet été.

2,6 millions de jeunes accompagnés

Primes à l’embauche pour les contrats en CDI ou CDD de plus de trois mois (550 000), aides à l’embauche pour les contrats d’apprentissage (620 000) ou les contrats de professionnalisation (70 000), entrées en formation (380 000) et parcours d’insertion (960 000) : « au total, ce sont 2,6 millions de jeunes qui ont, à ce jour, directement bénéficié d’aides de France relance pour l’emploi, l’insertion, ou la formation », a rappelé Jean Castex tout en précisant que le taux d’emploi des jeunes n’avait jamais été aussi élevé depuis 15 ans.

Salariés : 7,8 millions d’heures de formation financées en 2020

Outre les mesures en faveur des jeunes, le volet emploi et formation du plan de relance qui représente au total 15 milliards d’euros a permis de soutenir le développement des compétences pendant la crise et la période de rebond. Selon le bilan publié le 6 septembre par le gouvernement, 437 000 salariés ont été accompagnés grâce à la mobilisation du FNE-formation et 7,8 millions d’heures de formation ont été réalisées en 2020. Le dispositif dont les modalités de mise en œuvre ont évolué au fil du temps pour mieux accompagner les entreprises en difficultés ou en mutation a permis de financer en 2021 « 75 000 parcours de formations intensifs », précise le gouvernement.

Emploi, formation, insertion : un nouveau plan d’action

Face aux enjeux en matière d’emploi, d’insertion professionnelle et de pénurie de compétences, d’autres mesures sont attendues en lien avec les travaux engagés avec les partenaires sociaux. Pour répondre aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises « nous devons investir davantage et mieux dans la formation des salariés et des demandeurs d’emploi », et notamment « des demandeurs d’emploi de longue durée qui risquent d’être les grands oubliés de la sortie de crise » a souligné Jean Castex à l’issue du séminaire de rentrée du gouvernement, le 8 septembre.

Nouveau plan d’investissement dans les compétences

Après un round de discussions avec les partenaires sociaux début septembre, le Premier ministre va rencontrer lundi prochain les présidents de Régions pour évoquer la formation des demandeurs d’emploi. A l’issue de ces échanges, le gouvernement présentera, « au plus tard à la fin du mois », « un plan ambitieux d’investissement dans les compétences appelé à s’échelonner sur plusieurs mois », a précisé Jean Castex, le 8 septembre. En parallèle, le gouvernement poursuit ses travaux sur le futur revenu d’engagement pour les jeunes, annoncé par le président de la République le 12 juillet. Il s’agira d’un « accompagnement exigeant sur la base d’un contrat donnant donnant et pour une durée limitée dans le temps », a précisé le Premier ministre à l’issue du séminaire de rentrée.

Le « train de la relance » fait étape dans douze villes

En attendant ces nouvelles initiatives et le plan d’investissement pour bâtir la France de 2030 qui sera annoncé au courant de la première quinzaine d’octobre, le gouvernement fait connaître les mesures existantes et les résultats obtenus à l’aide du « train de la relance ». Pendant un mois, un train aux couleurs de France Relance fait étape dans douze villes de l’Hexagone. Au programme : présentation des aides, témoignages de porteurs de projets, échanges avec les représentants de l’État… A chaque étape, les mesures en faveur de l’emploi et des jeunes en particulier seront mises en avant au sein de « villages de l’emploi » installés sur le parvis des gares et à l’occasion de rencontres autour du plan jeunes organisées au sein d’universités partenaires. En Corse et dans les Régions d’Outre-mer, l’opération prend la forme d’une « tournée de la relance ».


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / Plan de relance : des résultats et un nouveau plan d’actions pour le développement des compétences

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO