GouvActu AdmiNet

Accueil > modernisation.gouv.fr > Conférence sur l’avenir de l’Europe : la DITP accompagne le secrétariat d’État aux Affaires européennes

Conférence sur l’avenir de l’Europe : la DITP accompagne le secrétariat d’État aux Affaires européennes

vendredi 10 septembre 2021, par ccobb

Conférence sur l’avenir de l’Europe : la DITP accompagne le secrétariat d’État aux Affaires européennes Au sein de la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP), le centre interministériel de la participation citoyenne (CIPC) accompagne le secrétariat d’État aux Affaires européennes dans la conception et l’élaboration du dispositif de participation citoyenne de la Conférence sur l’avenir de l’Europe au niveau français. ccobb ven 10/09/2021 - 14:57

« En tant que citoyens français, quels changements souhaitez-vous pour l’Europe ? »

Lancée en mai dernier, la conférence sur l’avenir de l’Europe est un exercice inédit de démocratie participative mené à l’échelle de toute l’Europe. L’objectif ? Donner aux citoyens des 27 états membres la possibilité d’exprimer ce qu’ils attendent de l’Union Européenne. C’est dans ce cadre que le secrétariat d’État aux Affaires européennes lance une vaste concertation au niveau de la France en interrogeant les Français sur les changements que l’Europe doit opérer pour les années à venir.

A partir du 10 septembre, cet exercice national prendra la forme de 18 conférences régionales, regroupant des citoyens tirés au sort et représentatifs de la diversité de leur territoire. Les travaux issus de ces débats seront ensuite consolidés dans le cadre d’une conférence nationale, réunissant 100 citoyens issus des panels régionaux et se tiendra au mois d’octobre à Paris. Une synthèse finale issue de ces panels citoyens sera remise au gouvernement à l’automne. Le résultat de cet exercice participatif et démocratique inédit alimentera la contribution de la France à la Conférence sur l’avenir de l’Europe ainsi que les priorités de la présidence française de l’Union européenne qui débutera le 1er janvier 2022.

Un appui stratégique et méthodologique de la DITP

Retour sur l’appui et l’accompagnement méthodologique de la DITP avec Typhanie Scognamiglio, Responsable du centre interministériel de la participation citoyenne (CIPC).

Quel a été le rôle et l’action du CIPC ?

"L’ambition est de permettre un débat de fond et de faire émerger une position française et citoyenne sur l’Europe. Concrètement, nous avons apporté notre expertise sur les dispositifs de participation citoyenne, sur ce qui se fait, ce qui marche ou pas, les écueils à prévenir, etc. puis nous avons contribué à tous les ateliers de travail pour définir et tester des modalités d’animation propices à l’échange et au débat, construire la cohérence et la complémentarité entre les conférences régionales et celle au niveau national, etc. Enfin, nous travaillerons en étroite collaboration avec le Secrétariat d’Etat aux affaires européennes et le Ministère en charge des relations avec le Parlement et de la participation citoyenne quant à la mise en visibilité et à la transparence des suites qui seront données au dispositif afin que chaque citoyen, participant ou non, puisse être informé."

Typhanie Scognamiglio, Responsable du centre interministériel de la participation citoyenne (CIPC)

Les conférences régionales se déroulent pendant 3 jours consécutifs.  Pourquoi avoir choisi un format aussi long ?

"Clément Beaune, secrétaire d’état aux affaires européennes le rappelait en lançant cette consultation "L’Europe, les gens pensent que ça n’est pas (un sujet) pour eux parce que c’est trop compliqué et trop polarisé". Il était pour nous primordial que les citoyens puissent prendre le temps de s’informer, de comprendre, avant de débattre et de délibérer. Une question leur est posée : « En tant que citoyen français, quels changements souhaitez-vous pour l’Europe ?», car il faut donner du temps à la discussion et aux échanges pour que puissent naitre et émerger des réponses communes. C’est tout l’enjeu d’un exercice de délibération. Celui-ci ne sera réussi que si l’on donne aux participants la possibilité de s’imprégner du sujet, d’échanger, de s’informer, de questionner des experts et des témoins pour consolider des propositions de changements collectives et argumentées. Les panels volontairement réduits des conférences régionales (30 à 50 citoyens) vont également permettre aux participants d’échanger en profondeur pour formuler une vision commune en identifiant les conditions pour y parvenir."

Typhanie Scognamiglio, Responsable du centre interministériel de la participation citoyenne (CIPC)

Au sein de la DITP, le Centre interministériel de la participation citoyenne (CIPC) propose un accompagnement stratégique et méthodologique aux ministères et aux services de l’État qui souhaitent associer les citoyens à leurs démarches. Cet accompagnement permet de mettre en œuvre un cadre de participation sincère, transparent et rigoureux. Le CICP a notamment accompagné la consultation sur la lutte contre les discriminations lancée par Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.  Il a également travaillé sur le cadrage stratégique et méthodologique de la consultation « Habiter la France de demain » pilotée par Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement et la Direction générale de l’Aménagement, du logement et de la nature (DGALN)

En savoir plus
Désactivé
Associer les citoyens Off

Voir en ligne : modernisation.gouv.fr / Conférence sur l’avenir de l’Europe : la DITP accompagne le secrétariat d’État aux Affaires européennes

Du même site

Le magazine de la modernisation de l’Etat