GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > On train, la start-up qui bouscule le marché de la formation professionnelle

On train, la start-up qui bouscule le marché de la formation professionnelle

lundi 13 septembre 2021, par Catherine Trocquemé

Sur un marché de la formation professionnelle en pleine transformation, de nouveaux entrants challengent les modèles traditionnels et attirent de plus en plus les investisseurs. C’est le cas de On train. La start-up se lance, début 2019, sur les métiers en plein essor du digital. Début 2021, elle réussit son premier tour de table auprès d’une vingtaine de business-angels pour 1 million d’euros. Sous l’effet conjugué de la crise sanitaire et d’un besoin fort en compétences, le développement de l’EdTech s’accélère comme en témoigne la dynamique de ses levées de fonds en 2020. Une nouvelle génération d’entrepreneurs impose des approches innovantes. Inspirés par leur expérience dans le conseil en stratégie digitale, les fondateurs de On train sortent des sentiers battus pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises.

Une offre sur-mesure

Ces dernières peinent à recruter des experts du digital rares et très recherchés.  Face à cette pénurie, elles cherchent à internaliser ces compétences en or.  Peu de prestataires de formation se sont spécialisés sur ces métiers. Les startuppers en herbe flairent une opportunité. « Nous avons construit notre offre autour de deux partis pris. Nos programmes sont conçus sur-mesure et dispensés par des professionnels en poste », déclare Benoît de La Porte, co-fondateur et dirigeant de On train. L’obsolescence toujours plus rapide des technologies et l’évolution constante des compétences digitales remettent en question l’approche catalogue classique. En lieu et place, On train propose 6 grandes familles de métiers comme l’analyse des data, le marketing digital, les ventes BtoB, l’optimisation des process ou encore le développement d’applications digitales. A chacun d’entre eux est associée une liste de compétences spécifiques.

Un réseau de professionnels en poste

Autre innovation portée par On train, le recours à un réseau de formateurs recrutés au sein des équipes des groupes de tech. Ces experts en poste sont les mieux placés pour coller au plus près des évolutions du savoir-faire digital. Approchés en direct par les réseaux sociaux ou la cooptation, ils sont aujourd’hui plus de 300 « trainers » issus de Google ou encore de Doctolib formés par On train à la pédagogie. « Au-delà d’un revenu supplémentaire, cette activité de formateur leur permet de prendre du recul par rapport à leur métier, de structurer leurs compétences et de travailler leur personal branding », précise Benoît de La Porte. Une écrasante majorité d’employeurs donnent leur accord, conscients de l’impact positif sur leur image et du levier d’engagement que représente pour leurs collaborateurs cette opportunité professionnelle.

Un modèle économique agile

Enfin, On train applique les méthodes agiles de développement propres aux start-up du digital. Pendant les deux premières années, la jeune pousse s’auto-finance, s’appuie sur un LMS (Learning management system) du marché, noue des relations avec l’écosystème de la formation professionnelle et obtient la certification Qualiopi. Ce déploiement à petite échelle confirme le positionnement de On train. Les investisseurs apprécient cette approche « proof of concept ». « Notre levée de fonds va nous permettre de développer notre propre plateforme. C’est un élément essentiel de notre modèle économique », affirme Benoît de La Porte. Cet outil digital, à la main de la start-up, réduit les coûts, optimise la gestion pédagogique des formations et booste sa croissance. On train se fixe ainsi trois objectifs : accélérer ses activités à l’international avec l’ouverture, d’ici 2023, de bureaux en Asie et aux Etats-Unis ; le CPF avec une certification en cours d’enregistrement et, à plus long terme, l’enseignement supérieur.


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / On train, la start-up qui bouscule le marché de la formation professionnelle

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO