GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > Le mentorat par pair expert, « un passage de flambeau »

Le mentorat par pair expert, « un passage de flambeau »

mercredi 15 septembre 2021, par Christelle Destombes

Spécialiste des questions de la relation entre apprentissage, cognition et émotion et des processus de médiation en contexte d’enseignement-apprentissage, Marcela Schweitzer a développé depuis plus de quinze ans un système d’accompagnent des étudiants au sein de l’Essca, l’école de commerce d’Angers, qui compte aujourd’hui six campus en France et deux à l’étranger.

« Nous avons différents dispositifs d’accompagnement : l’un préventif de « remédiation » permet aux étudiants de se référer à tout moment à un tuteur, professeur de l’école, explique-t-elle. Nous proposons aussi un coaching entre un étudiant et un adulte, référent du Centre d’accompagnement pédagogique, pour accompagner les étudiants dans la mise en place d’une méthodologie de travail performante, dans l’objectif d’apprendre à apprendre et d’autonomisation. »

Bases théoriques

Un autre dispositif a pour objectif de « réduire les difficultés sur le plan cognitif, du rapport au savoir des étudiants et les inégalités sociales, détaille Marcela Schweitzer. Tous les étudiants ne viennent pas du même milieu, ils n’ont pas eu le même rapport au savoir. Nous nous fondons sur les approches théoriques de l’apprentissage par interaction des tutelles, qui fait référence à un apprentissage en interaction sociale entre deux sujets et suppose une asymétrie des compétences dans la situation d’acquisition des connaissances. Il y a un expert, l’étudiant moniteur et un novice, l’étudiant qui vient demander de l’aide. »

La particularité de ce dispositif, c’est qu’il repose sur le salariat de l’étudiant mentor, formé à la pédagogie : « Nous recrutons les meilleurs étudiants. Ils ont une expertise académique, mais pas forcément une expertise dans la pédagogie. Ces étudiants très performants ont capitalisé des stratégies d’apprentissage qu’ils transfèrent aux étudiants en difficulté, comme un passage de flambeau ».

Remédiation

Le mentor met en place un étayage, une remédiation sur le plan du savoir : « il s’agit d’aider l’étudiant dans sa démarche de résolution des problèmes d’apprentissage, en développant des compétences par le biais de l’analyse de l’erreur. L’erreur n’est pas un problème en soi, elle est le début de ce processus pour arriver à une relation aux savoirs plus positive. »

« Aujourd’hui, on sait que la cognition et l’émotion vont de pair, précise Marcela Schweitzer. On n’est plus dans les approches des cognitions froides comme il y a une quarantaine d’années. » En intégrant cette dimension émotionnelle, en mettant en acte une relation pair à pair, « sans jugement », les résultats sont au rendez-vous : meilleures notes aux examens pour les mentorés, acquisition de compétences de management pour les mentors….

 

Retrouvez notre dossier consacré au mentorat dans Inffo formation daté du 15 septembre


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / Le mentorat par pair expert, « un passage de flambeau »

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO