GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > Plan de transformation de la formation : les prochaines échéances

Plan de transformation de la formation : les prochaines échéances

vendredi 8 octobre 2021, par Estelle Durand

Le Haut-commissariat a profité de l’événement Skillfest organisé par la fédération des acteurs de la compétence (ex-FFP), le 1er octobre, pour faire un point sur le déploiement du plan de transformation de la formation annoncé au printemps. Doté d’un budget de 300 millions d’euros, ce plan préparé en concertation avec les acteurs de la formation s’organise autour de « trois leviers d’intervention complémentaires », a rappelé Élisabeth Danzin, du Haut-commissariat aux compétences.

Premiers « communs numériques » début 2022

Le premier destiné à soutenir et à accélérer l’innovation pédagogique a débuté avec des travaux visant à créer des modules digitaux et immersifs qui seront mis à disposition des acteurs de la formation. Ces « communs numériques » font l’objet de projets pilotes au sein de plusieurs filières et secteurs d’activités. Les premières réalisations devraient voir le jour en début d’année prochaine.

« Deffinum », un appel à projets organisé en trois vagues

En parallèle, le Haut-commissariat a lancé en juin un appel à projets baptisé « Deffinum » doté d’un budget de 100 millions d’euros. Objectif : soutenir financièrement des innovations portées par des consortiums et groupements d’acteurs. A ce stade, de l’ordre de 900 dossiers de candidatures ont été recensés par le haut-commissariat aux compétences, ce qui est conséquents, selon Élisabeth Danzin. Reste à savoir combien seront formellement déposés lors de la première vague de l’appel à projet dont l’échéance est fixée au 29 octobre. Deux autres vagues de sélection sont prévue : l’une ouverte entre novembre 2021 et janvier 2022 et l’autre entre février et avril 2022.

Tiers lieux : un appel à projets régionalisé

Autre facette du plan de transformation : déployer dans les territoires des lieux propices à l’apprentissage à distance et à la mutualisation de ressources entre acteurs de la formation. Cet objectif s’inscrit dans un plan interministériel plus vaste en faveur des tiers-lieux qui a été présenté fin août. Sur un total de 130 millions d’euros, 50 millions seront consacrés au développement d’activités de formation au sein de tiers-lieux. Ce volet du plan de transformation va se concrétiser par un appel à projets régionalisé qui sera lancé « d’ici fin 2021 ou début 2022 ».

Appui à la transformation en 2022

Pour aider les prestataires de formation à moderniser leur offre, un mouvement qui peut avoir des répercussions sur leurs équipes, leur organisation et leur modèle économique, le Haut-commissariat a prévu de mettre à leur disposition une offre d’accompagnement ainsi que des aides à l’équipement. Très attendu par le secteur, ce volet du plan de transformation fait encore l’objet de travaux et d’échanges. Les premières actions ne devraient pas se concrétiser avant le début de l’année prochaine. Un temps de préparation que le Haut-commissariat juge nécessaire pour bâtir des réponses les plus pertinentes possibles en bonne articulation avec ce que proposent d’autres acteurs sur le terrain, et notamment les Régions.


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / Plan de transformation de la formation : les prochaines échéances

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO