GouvActu AdmiNet

Accueil > Communauté d’Agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe > La Métropole s’engage pour une alimentation locale, durable et de qualité

La Métropole s’engage pour une alimentation locale, durable et de qualité

lundi 11 octobre 2021

Dans le cadre de sa politique d’éducation à l’environnement et de son futur Plan d’Accompagnement des Changements de la Transition Écologique (PACTE), la Métropole Rouen Normandie s’est engagée à mener des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement et au jardinage durable. L’appel à projets « Métropole Nourricière » vise à accompagner les porteurs de projets de jardins partagés et espaces nourriciers, conformément aux objectifs de son Projet Alimentaire Territorial (PAT) lancé en 2019, notamment le développement de l’autoproduction de produits alimentaires de qualité, accessible pour tous, dans l’optique de contribuer à la résilience alimentaire du territoire par la mobilisation des citoyens et l’éducation à l’environnement. L’appel à projets Métropole Nourricière a été lancé par la Métropole en juillet 2021 et s’est clôturé, pour sa première phase, le 8 septembre. Une future phase devrait ouvrir au printemps 2022. 42 dossiers de candidature ont été déposés et 33 lauréats ont été désignés. 27 d’entre eux vont bénéficier d’une subvention d’aide à l’investissement pour la création ou le développement d’espaces nourriciers (jardins partagés, verger, forêts comestibles) pour un montant totale d’aide maximum de 157 000 €. Tous seront accompagnés (accompagnement technique, pédagogique, animation) par la Métropole ou Le Champ des Possibles (pour les projets situés en Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ou visant des publics fragilisés ou en situation de précarité alimentaire) ou encore par la prise en charge directe de prestations par la Métropole. Parmi les projets lauréats : 9 sont portés par des communes : Petit-Couronne, Malaunay (2 projets), Saint-Pierre-lès-Elbeuf, Amfreville-la-Mivoie, Roncherolles-sur-le-Vivier, Cléon, Sotteville-lès-Rouen (2 projets). 3 sont portés par des bailleurs sociaux : LogéoSeine, Habitat 76 et le Foyer Stéphanais, respectivement à Darnétal, Saint-Étienne-du-Rouvray et Cléon. 3 sont portés par des structures sociales : CCAS de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, CCAS d'Oissel et Résidence sociale Séraphine (Rouen). 16 par des associations du territoire : Graines de Luciline, Vert de terre, Potager collectif du Courtil, Jardins Part'Age, Verger du Vallon, 1001 saveurs, Le potager partagé de Gouy, Les Bleues de la Friche, A-D-H (Association de défense de l'environnement et de la qualité de la vie à Hénouville), Revevolutionair, De la terre au bec, Incroyables comestibles, Terre et raison, Champ des possibles, Jardins partagés de Saint-Martin-de Boscherville et Les jardins du Kaléidoscope. Ainsi qu’un par l’établissement d’enseignement Institut Polytechnique UniLaSalle et un par la société Wereldhave Management France pour le Centre Commercial Docks 76.   Tous types de porteurs de projets confondus, 10 projets sont situés en Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sur les communes de Darnétal, Cléon, Saint-Étienne-du-Rouvray, Rouen, Oissel et Bihorel. Les projets lauréats illustrent bien la diversité des possibilités en matière de développement d’espaces nourriciers, listées dans le cahier des charges. Par exemple : À plus ou moins grande échelle, tous intègrent un potager. 3 projets de vergers sont également lauréats, à Rouen, Malaunay et Roncherolles-sur-le-Vivier. 1 association propose le développement d’une forêt comestible. 2 projets visent l’approvisionnement en circuit court d’une cantine, AMAP, épicerie sociale ou association de lutte contre la précarité. 1 projet vise à participer à une production alimentaire locale dans un espace inutilisé.   La répartition des lauréats sur le territoire est également intéressante, avec des projets en milieu très urbain comme en périphérie ou en zone rurale, dans des grandes et petites communes comme en témoigne la carte ci-dessous.  

Voir en ligne : Communauté d’Agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe / La Métropole s’engage pour une alimentation locale, durable et de qualité

Du même site

Communauté d’Agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe