GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > « Le test & learn représente le pilier de l’entreprise apprenante » (Adilson Borges, Carrefour)

« Le test & learn représente le pilier de l’entreprise apprenante » (Adilson Borges, Carrefour)

mardi 12 octobre 2021, par Eric Delon

Le Quotidien de la formation – Quelle est votre définition de l’entreprise apprenante ?

Adilson Borges – Une entreprise apprenante est une entreprise qui apprend en intégrant les changements de son environnement afin d’atteindre ses objectifs. Sa caractéristique fondamentale est de posséder une culture qui favorise l’apprentissage collectif de tous, rapidement et constamment. Ce type d’organisation n’est donc pas seulement une entité dans laquelle les collaborateurs apprennent, mais bel et bien une organisation qui apprend et qui s’adapte. En la matière, c’est l’organisation qui est l’unité d’analyse et non pas les individus qui la composent.

En quoi le test & learn s’inscrit-il dans cette démarche d’entreprise apprenante ?

A.B. – En plus d’être une méthodologie d’expérimentation et d’apprentissage permanent, le test & learn (T&L) est également une culture organisationnelle qui accompagne les équipes à s’interroger sur leurs pratiques. Cette culture challenge leurs manières de fonctionner ensemble tout en les incitant à innover et à proposer de nouvelles solutions qui seront testées en itération multiples, rapides et toujours en lien direct avec les clients (internes ou externes). Dans ce sens, la culture du T&L fait figure de pilier majeur de l’entreprise apprenante car elle permet l’innovation collective au sein des organisations. Cette culture incite – plus que le simple droit à l’erreur – au devoir de tester, en invitant l’ensemble des équipes à contribuer de façon créative et inclusive à la résolution des problèmes de l’organisation. Le T&L est aussi une méthode qui permet la réalisation de multiples expérimentations en réduisant les risques et en permettant une prise de décision basée sur des faits, et non pas sur des croyances ou sur l’avis du chef.

En quoi ces expérimentations génèrent-elles de l’apprentissage au sein des équipes ?

A.B. – Ces tests offrent l’opportunité à ces dernières de créer des solutions nouvelles en toute sécurité, car le périmètre du test est toujours restreint, ce qui développe la créativité et la capacité d’innovation des équipes, et in fine, de l’organisation. Les expérimentations et les tests conduisent systématiquement à des apprentissages lorsqu’ils sont bien exécutés. La méthodologie du T&L permet d’intégrer ces nouvelles connaissances (le learn) au sein de l’ensemble de l’organisation pour qu’elle apprenne plus vite et mieux. L’intérêt du T&L est multiple. Cela va de la capacité à générer des innovations pour le client à un plus fort engagement des collaborateurs, qui retrouvent ainsi du sens à leur travail. Dans une culture T&L, les collaborateurs ne sont plus simplement des exécutants des solutions pensées par d’autres d’une façon centralisée, mais des acteurs à part entière dans la conception des solutions nouvelles aux problèmes de l’entreprise. En outre l’approche T&L permet une culture de la méritocratie car le test permet d’objectiver les résultats grâce à l’approche plus scientifique qu’il mobilise ou les décisions sont basées sur les faits et non pas sur les croyances. Le T&L permet à l’organisation de renouer avec une culture d’innovation collective, ce qui représente un facteur non négligeable de croissance et de développement du business.

Quels exemples concrets de T&L efficace avez-vous repéré pour l’écriture de votre ouvrage ?

A.B. – Ils sont nombreux. Par exemple, un restaurateur, propriétaire de quelques restaurants a utilisé le T&L pour décider le meilleur type de publicité qu’il devait mettre en place pour attirer des nouveaux clients après la crise du Covid. Une directrice de la communication d’un grand groupe a sélectionné avec son équipe le meilleur format de communication à mettre en place pour augmenter l’intérêt et l’engagement de son public. De même, un géant de e-commerce a choisi, de cette manière, la couleur de son site internet afin augmenter le nombre de clics et le temps passé par ses clients.

En tant que directeur learning & development d’un grand groupe, comment l’appliquez-vous afin de développer les compétences de vos collaborateurs ?

A.B. – Nous utilisons la démarche du test & learn, par exemple, au sein de notre département formation pour vérifier qu’un type de formation est plus efficace qu’un autre. Le mode présentiel est-il, oui ou non, plus efficace que le format full online ? Nous pouvons également vérifier si une formation impacte davantage le comportement de nos collaborateurs si elle utilise certaines approches pédagogiques, comme la réalité virtuelle, plutôt que d’autres approches plus classiques.


« Test & learn, la stratégie des entreprises agiles », Adilson Borges (Vuibert, 2021)


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / « Le test & learn représente le pilier de l’entreprise apprenante » (Adilson Borges, Carrefour)

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO