GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > Les psychologues du travail de Pôle emploi : quel rôle depuis dix ans ?

Les psychologues du travail de Pôle emploi : quel rôle depuis dix ans ?

mercredi 13 octobre 2021, par Mariette Kammerer

En avril 2010, les 600 psychologues du travail de l’Afpa étaient transférés à Pôle emploi, nouvellement créé. « La fédération de la formation professionnelle avait saisi le conseil de la concurrence, estimant que les psychologues du travail de l’Afpa étaient juges et partie lorsqu’ils orientaient des demandeurs d’emploi vers la formation, c’est cette mission d’orientation qui a été transférée à pôle emploi », rappelle Olivier Paradon, animateur régional pôle emploi en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en ouverture des deux jours de rencontres organisées à Paris par le collectif national des psychologues de pôle emploi, les 11 et 12 octobre.

Ce collectif s’est constitué après le transfert pour défendre « la spécificité de la profession« , demander le « respect de la confidentialité » des entretiens, et se battre « contre la dissolution du métier de psychologue dans celui de conseiller » pôle emploi, notamment à travers deux mouvements de grève en 2014 et 2015.

Trois missions

Aujourd’hui, Pôle emploi attribue officiellement trois missions aux psychologues. La première est l’orientation – à travers des prestations telles que la « prestation d’orientation professionnelle spécialisée » (POPS), qui consiste à valider un projet de formation vers l’emploi. Ils doivent également contribuer à « l’offre de service » destinée aux « entreprises« , et enfin, « développer la compétence collective en orientation« , à travers l’appui aux conseillers et l’animation d’ateliers. Les membres du collectif déplorent que « cette entrée par la prestation » freine le recours au psychologue pour les conseillers et demandeurs d’emploi. Ils regrettent également de ne pas être « réellement » associés à l’offre entreprises. Quant à l’appui aux conseillers, il se heurte à des objectifs et une « temporalité différente« .

Métier méconnu en interne

Les 970 psychologues de Pôle emploi ont le sentiment que l’institution « méconnaît la réalité du métier« , qu’ils ne sont pas reconnus ni utilisés à hauteur de leurs possibilités. « La direction nous définit comme des « spécialistes de l’orientation professionnelle », alors que notre coeur de métier est la psychologie« . Selon ces professionnels, leur rôle et leur mission est avant tout de « s’intéresser à la souffrance psychique des demandeurs d’emploi, d’offrir un espace d’écoute différent, où le demandeur d’emploi peut réfléchir sur son lien au travail après un burn-out, un licenciement, exprimer sa souffrance au travail et y voir plus clair sur les conséquences de cette situation« .

Un rôle qui tend à s’affirmer peu à peu. « Mes collègues et ma direction ont compris mon champ d’intervention, j’interviens en appui des conseillers, il y a des suivis communs de certains demandeurs« , rapporte une psychologue à la tribune. « Au niveau du Grand Besançon, les demandeurs d’emploi peuvent demander à rencontrer un psychologue en dehors de toute prestation, c’est une avancée« , témoigne un autre professionnel dans la salle.

Néanmoins, les psychologues se sentent très loin des annonces gouvernementales sur la remobilisation des chômeurs de longue durée https://www.centre-inffo.fr/site-centre-inffo/actualites-centre-inffo/le-quotidien-de-la-formation/articles-2021/letat-alloue-14-milliard-deuros-supplementaires-a-la-formation-des-salaries-et-des-demandeurs-demploi: « derrière l’effet d’annonce, on ne voit pas où se situe notre action« , indique Nabila Oumakhlouf, membre du collectif. « L’expérimentation qui est menée dans 12 régions prévoit un atelier de 3 heures sur les compétences, la distance à l’emploi et les techniques de recherche d’emploi, puis un entretien avec un conseiller ou psychologue, ce n’est surement pas ça qui va changer la donne pour ces demandeurs d’emploi de très longue durée« , souligne Olivier  Paradon.


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / Les psychologues du travail de Pôle emploi : quel rôle depuis dix ans ?

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO