GouvActu AdmiNet

Accueil > Portail du Gouvernement - site du Premier ministre > L'alimentation, une affaire de goût et d'éducation

L'alimentation, une affaire de goût et d'éducation

vendredi 15 octobre 2021, par Gouvernement.fr

Des enfants déjeunent dans un restaurant socilaire
15 octobre 2021

L'alimentation, une affaire de goût et d'éducation

À l'occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, découvrez comment la restauration scolaire, avec plus de 1,1 milliard de repas par an, est un lieu essentiel d’éducation à l’alimentation.

    En France, la journée est structurée autour des trois repas et c’est une évidence de se retrouver à plusieurs pour déjeuner ou dîner. La cantine fait partie intégrante de cette culture dès l’enfance : environ 75% des 12,9 millions d’élèves scolarisés mangent au moins une fois par semaine à la cantine, et 60% y mangent au moins 4 fois par semaine. Entrée, plat, produit laitier et/ou dessert, la restauration scolaire est le reflet de la culture alimentaire française.

    Le restaurant scolaire permet aux enfants de découvrir les produits, de faire le lien entre agriculture et alimentation et d'apprendre à ne pas gaspiller la nourriture.

    Cet apprentissage est renforcé avec les « classes du goût », déployées dans les écoles sur tout le territoire depuis 2012. Basées sur l'éducation sensorielle, les classes du goût donnent aux enfants les repères d'une alimentation équilibrée.

    Des produits locaux, durables et de qualité

    La restauration scolaire en France met à l’honneur les produits frais, locaux et issus de modes de production durables et de qualité. Avec le Programme national pour l’alimentation (PNA), les cantines scolaires sont souvent impliquées dans les Projets alimentaires territoriaux (PAT). Ces projets associant de nombreuses parties prenantes contribuent à la prise en compte des dimensions sociales et de santé de l'alimentation, mais aussi des dimensions environnementales et économiques pour le territoire et ses habitants.

    Par ailleurs, l'État soutient financièrement les cantines pour les équiper, former leur personnel, et proposer des repas composés de produits locaux, durables et de qualité.

    En effet, à compter du 1er janvier 2022, les cantines ont l’obligation de servir 50% de produits durables et de qualité dont 20% issus de l’agriculture biologique, mesure prévue par la loi EGAlim , complétée par la loi climat et résilience .

    La France met tout en œuvre pour garantir à tous les enfants l’accès à une restauration scolaire saine, sûre et durable pour sensibiliser les citoyens de demain aux enjeux agricoles, sanitaires, environnementaux et culturels.

    L’alimentation, un enjeu mondial

    Le 16 octobre de chaque année, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) célèbre la Journée mondiale de l’alimentation. Elle commémore depuis 1981 la création de cette organisation qui a eu lieu le 16 octobre 1945. Cette journée internationale permet de sensibiliser la population à l'action mondiale contre la faim. Elle vise aussi à soutenir et à faire connaître des projets qui investissent dans les infrastructures rurales pour améliorer le rendement agricole dans les pays où la famine sévit.


    Voir en ligne : Portail du Gouvernement - site du Premier ministre / L'alimentation, une affaire de goût et d'éducation

    Du même site