GouvActu AdmiNet

Accueil > Les actualités du Premier ministre > 5 000 terrains de sport en plus d'ici à 2024

5 000 terrains de sport en plus d'ici à 2024

jeudi 14 octobre 2021, par Gouvernement.fr

De jeunes sportifs
14 octobre 2021

5 000 terrains de sport en plus d'ici à 2024

Pour éviter les effets nocifs de la sédentarité sur la santé, le Gouvernement veut garantir l’accès de tous, partout, à la pratique d’une activité physique et sportive quotidienne.

    Garantir l’accès de tous, partout, à la pratique d’une activité physique et sportive quotidienne. Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement lance un nouveau plan visant à construire 5 000 nouveaux terrains de sport en France d’ici à 2024, pour un budget de 200 millions d’euros auquel s’ajoutent 50 millions supplémentaires pour la rénovation thermique du bâti sportif.

    « L’accès au sport est un droit. Ce programme facilitera la rencontre de tous les Français avec la pratique sportive et ses bénéfices, dans les quartiers comme les territoires ruraux ou ceux qui étaient, jusqu’ici en pénurie d’équipements. Son déploiement sera rapide. Dès 2022, nos concitoyens verront s’installer près de chez eux des terrains de basket, des courts de padel, des bassins mobiles pour l’apprentissage de la natation ou des dojos qui redonneront vie à des locaux inoccupés au cœur de la cité. C’est la force de cette initiative, elle répond à une aspiration réelle de nos concitoyens et aux besoins du monde sportif. »
    Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports.

    Ainsi, les quartiers, zones rurales ou carencées de la métropole et d'outre-mer vont bénéficier, dès 2022, de :

    • 1 000 dojos et salles d’arts martiaux ou de boxe ;
    • 1 000 plateaux multisports ;
    • 500 terrains de basket et autant de padel ;
    • 200 bassins mobiles pour apprendre à nager aux tout petits.

    Les collectivités territoriales et les associations sportives (fédérations, ligues, comités...) pourront proposer des projets de construction d’équipements que l’État financera a minima à 50%, et jusqu’à 80% maximum du montant subventionnable. En Outre-mer, l’État pourra soutenir jusqu’à 100% du coût.

    Ce plan propose des procédures de soutien simplifiées, permettant une livraison rapide des sites.

    « La place du sport dans l’éducation et dans la vie de tous les enfants et de tous les adolescents est essentielle. Développer des équipements sportifs de proximité sur tous les territoires représente donc une étape cruciale, pour installer durablement l’activité physique dans le quotidien de tous les élèves, et peut-être même faire naître chez eux de nouvelles vocations, au cœur de leur environnement proche. Grâce à ces infrastructures flexibles, à taille humaine, nous enrichirons notre tissu associatif sportif et nous ferons de notre ambition d’offrir du sport pour tous, une réalité. »
    Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.
    Dossier de presse - 5 000 terrains de sport d'ici 2024

    Voir en ligne : Les actualités du Premier ministre / 5 000 terrains de sport en plus d'ici à 2024

    Du même site