GouvActu AdmiNet

Accueil > Insee > La croissance mise à mal par la crise sanitaire

La croissance mise à mal par la crise sanitaire

mercredi 20 octobre 2021

En 2020, l’année est marquée par le coup d’arrêt imposé par la crise sanitaire liée au covid-19. La reprise d’activité de l’économie guadeloupéenne observée depuis 2014 suite à la chute brutale de la croissance en 2009 (– 4,8 %) a donc été stoppée. La croissance économique de la Guadeloupe recule ainsi à – 4,9 % en volume, après le ralentissement amorcé l’année précédente (+ 0,5 % en 2019 après + 1,3 %). Elle reste néanmoins supérieure à la dynamique nationale (– 7,9 %). Avec une croissance qui diminue respectivement de 3,9 % et de 2,7 %, les économies de la Martinique et de la Guyane résistent mieux. La consommation des ménages, habituel moteur de la croissance, diminue de manière contrainte de 4,8 % par rapport à 2019 contribuant pour plus de la moitié au recul de la croissance. En parallèle, les dépenses publiques (hors investissements) augmentent de 0,9 % et enrayent légèrement la baisse du PIB de 0,4 point. Les investissements en hausse depuis 3 ans sont en net recul (– 9,5 %) face aux incertitudes liées au contexte.Malgré les baisses significatives des volumes d’importations (– 12,5 %) et d‘exportations (– 34,7 %), le déficit commercial de la Guadeloupe envers le reste du monde continue de se creuser mais à un rythme moindre que l’année précédente. Il contribue modérément à la baisse du PIB (- 0,6 point).

Voir en ligne : Insee / La croissance mise à mal par la crise sanitaire

Du même site

Indicateurs conjoncturels publiés par l’Insee