GouvActu AdmiNet

Accueil > Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie > Favoriser l’accès au chauffe-eau solaire

Favoriser l’accès au chauffe-eau solaire

lundi 10 mai 2021, par muriel.seva

Les partenaires ont choisi le salon Habitat Déco, qui s’est tenu du 7 au 9 mai, pour annoncer cette opération séduction. Son objectif est bien de faciliter l’accès des ménages calédoniens au chauffe-eau solaire via un réseau d’installateurs labellisés et un crédit à la consommation spécifique. « Le gouvernement soutient cette démarche de structuration de la filière de l’énergie solaire thermique initiée par les professionnels, a rappelé Lamia Stambouli, cheffe de cabinet de Christopher Gygès, en charge de l’énergie au gouvernement. Cette initiative s’inscrit dans la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie et le développement économique du territoire ».

Savoir-faire et sécurité

Gage de qualité pour les consommateurs, le nouveau label Calsol est décerné aux professionnels qui disposent de personnels formés et utilisent du matériel référencé. Par ailleurs, les installations sont soumises à des contrôles aléatoires réalisés par des experts indépendants (lire l’encadré). « Nous sommes dans une démarche d’amélioration continue. Le label Calsol s’adresse aux entreprises comme aux artisans », a précisé Loïc Martin-Cocher, coordinateur de Synergie. Le cluster, qui regroupe une cinquantaine d'entreprises impliquées dans le développement des énergies renouvelables et la maîtrise de l'énergie, a piloté ce travail de longue haleine avec l’ensemble des acteurs de la filière, et l’appui de l’Agence calédonienne de l’énergie et l’Agence française de développement. 

 

Lisser l’investissement

Autre intérêt de faire appel à un installateur labellisé Calsol pour les particuliers : avoir accès au crédit à la consommation Crédosol, proposé par les banques locales. Ce nouveau prêt permet de lisser l’investissement « avec des mensualités inférieures aux économies réalisées sur la facture énergétique », a souligné Loïc Martin-Cocher. La durée de remboursement a été portée à sept ans, contre cinq habituellement, tandis que les taux proposés par les banques seront légèrement en-dessous de ce qui se pratique d’ordinaire. « Aujourd’hui, seulement un tiers des foyers calédoniens est équipé en chauffe-eau solaires. Les particuliers avaient besoin d’un outil financier pour franchir le pas », a signalé Denis Laurency, référent de la filière thermique au sein de Synergie.   
Pour les partenaires, l’idée est désormais de poursuivre les travaux avec les acteurs de la filière photovoltaïque afin de proposer éventuellement des outils similaires.

 

Synergie, Agence calédonienne de l’énergie et gouvernement ont présenté le programme Calsol le 7 mai.

 

 

Installations solaires sous contrôle

Le Comité technique solaire ou Cotsol a été créé le 15 juillet 2020 pour garantir la qualité des installations solaires thermiques par le biais de contrôles aléatoires. Cette initiative émane du cluster Synergie et de ses partenaires : l'Agence calédonienne de l'énergie, l'Agence de la transition écologique (Ademe) et la direction de l’Industrie, des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie. Le Cotsol regroupe des représentants de la fédération des professionnels du photovoltaïque, du comité des sociétés d’assurance, de la Chambre de commerce et d'industrie, de l'Union des consommateurs Que-choisir et du cluster Synergie.

 


Voir en ligne : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie / Favoriser l’accès au chauffe-eau solaire

Du même site

Dernières actualités du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie