GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > Grand Est : des formations sur mesure pour les entreprises de taille intermédiaire

Grand Est : des formations sur mesure pour les entreprises de taille intermédiaire

jeudi 10 juin 2021, par Coralie Donas

« Nous avions déjà exploré pas mal de pistes pour attirer les personnes avec les compétences dont nous avons besoin. Celle-ci en est une nouvelle, que nous espérons pérenniser. » Sandra Schmidt est directrice des ressources humaines de Sermes, une entreprise de matériel électrique de 280 personnes située à Strasbourg (Bas-Rhin). L’entreprise est partie prenante dans deux formations, sur les métiers de technico-commercial et de monteur-câbleur, qui ont été conçues sur mesure pour répondre à ses besoins. Un projet rendu possible par le Club ETI (entreprises de taille intermédiaire) Grand Est.

Besoins communs

Né en 2019 dans la région pour accroître la visibilité des ETI, le club est organisé en groupes de travail qui planchent sur différentes thématiques, dont une porte sur la formation et le recrutement. Chaque groupe de travail accueille un chargé de mission de la Région qui aiguille les membres sur les aides existantes. « Dans le groupe de travail sur la formation, les entreprises ont découvert qu’elles avaient des besoins communs en recrutement. La Région nous a proposé de trouver des organismes de formation et de composer une offre sur mesure. Dans ce domaine notamment, la collectivité peut apporter une aide méconnue des entreprises », explique Isabelle Hussherr, déléguée générale du Club ETI Grand Est. C’est comme ça que les entreprises ont pu faire part des postes pour lesquels elles manquaient de candidats. « La Région nous a mis en relation avec des organismes de formation, pour permettre à des candidats d’acquérir des compétences leur permettant d’être intégrés dans notre structure », détaille Sandra Schmidt. L’entreprise est associée avec une autre société industrielle, Willy Leissner, et avec l’Association des paralysés de France, dans les deux cursus de formation. « C’est l’avantage de la mise en relation, peut-être que tout seuls, nous n’aurions pas eu le nombre de postes suffisant pour ouvrir une formation », reprend Sandra Schmidt. Les deux formations, dont la mise en route initiale a été retardée par la crise sanitaire, démarreront en septembre, avec neuf stagiaires pour le titre professionnel de monteur-câbleur, et quatre pour la formation (non professionnalisante) de technico-commercial.

Cursus sur mesure

Le partenariat entre le Club ETI et la Région va aussi déboucher sur la mise en place d’un BTS en maintenance des systèmes, au mois de novembre prochain, au lycée Schwilgué de Sélestat (Bas-Rhin). DB Maintenance, prestataire de service pour l’industrie à Montigny-lès-Metz (Moselle), a participé à la mise en place de ce BTS et accueillera un alternant de la promotion à la rentrée. « C’est un métier en tension pour lequel nous avons du mal à trouver des personnels qualifiés, donc une formation professionnelle en alternance nous intéresse, explique Bruno Martin, directeur général de la société. Le montage de la formation s’est fait entre les filières professionnelles et les organismes de formation, pour aboutir à un cursus sur mesure. Pour moi, c’est la clé pour recruter. »


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / Grand Est : des formations sur mesure pour les entreprises de taille intermédiaire

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO