GouvActu AdmiNet

Accueil > Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur > Journée de la Terre : une Cop d'avance en Région Sud

Journée de la Terre : une Cop d'avance en Région Sud

lundi 19 avril 2021

La forêt en Région Sud

La forêt couvre 1.6 millions d’hectares qui représentent 51% du territoire. Elle est la 2ème Région la plus boisée de France.

Cette forêt se caractérise par une grande diversité de peuplements feuillus et résineux et permet de stocker environ 17 000 kilotonnes de CO2 par an, soit environ 50% des émissions régionales. Elle joue donc un rôle important dans le processus d’adaptation et d’atténuation du changement climatique.

Par ailleurs, la forêt dessine les paysages de la région et représente un véritable capital bien-être qu’il faut entretenir et préserver.

Les forêts rendent également d’autres services environnementaux comme la fixation et l’enrichissement des sols, la limitation du ruissellement de l’eau et de l’érosion, la préservation de la biodiversité et la préservation de la qualité des eaux souterraines et de surface. Néanmoins, cette forêt est exposée à un risque persistant d’incendies.

1 million d'arbres en Région Sud en 2022

Votée en 2019, cette mesure du Plan Climat régional "Une Cop d'avance' s'articule autour de 4 axes : 

-           Un dispositif d’aide financière dédié aux propriétaires forestiers privés et publics qui souhaitent réaliser des plantations en forêt, essentielles lorsque la régénération naturelle ne fonctionne pas et en cas de dépérissement des peuplements forestiers du au changement climatique.

-           La création d’un dispositif « RESPIR » ouvert aux investisseurs privés, permettant le financement des travaux de sylviculture et de plantation en forêt ci-dessus mentionnés ainsi que la plantation d’arbres en ville et en zone péri-urbaine.

-           Un appel à projets « Arbres en Ville » pour soutenir la plantation d’arbres en milieux urbains et périurbains, pour les Communes ou EPCI.

-           La création d’un collège d’experts « 1 million d’arbres en région Provence-Alpes-Côte d’Azur » en appui à la mise en œuvre de ces dispositifs.

A la session du 9 octobre 2020, la Région a voté le lancement d’un appel à projet complémentaire visant à accompagner financièrement les plantations d’arbres en bord de rivière, en particulier dans le cadre de travaux de restauration des cours d’eaux.

Ce plan doit permettre de planter 200 000 arbres en ville et 800 000 arbres en milieu rural (forêts, vergers, cours d’eaux) d’ici à fin 2021.

A ce jour, la plantation de 238 048 en sylviculture et plantation a été votée, 232 500 en vergers, et 9025 en ville, pour un total de 479 573 arbres votés. 


Protéger la forêt et lutter contre les incendies

Le dispositif « Guerre du feu » voté en 2018 autour de 3 axes :

Prévenir : Cet axe comprend les campagnes de prévention, l’Education à l’environnement et la protection des forêts contre les incendies, l’Animation et formation des Comités Communaux Feux de Forêts (CCFF), l’Equipements des CCFF, la Défense des forêt contre les incendies (DFCI, travaux et études) et les Mesures agro environnementales et climatiques (MAEC)

Obligations Légales de Débroussaillement : Soutien aux communes

Combattre : Cet axe a pour but de financer des études préalables pour la réhabilitation et l’extension du Pélicandrome d’Hyères pour accueillir les nouveaux avions bombardiers d’eau

Reconstruire : Cet axe comprend les études et travaux de restauration des terrains incendiés

La Garde régionale forestière

La Garde Régionale Forestière permet de soutenir l’effort de préservation des forêts et place la jeunesse au cœur de sa politique de prévention incendies.

 Les missions de la Garde Régionale Forestière sont les suivantes :

  • Développer la culture du risque incendie auprès de la population résidentielle ou passagère qui fréquente les massifs forestiers et, auprès des jeunes qui participent à l’opération.
  • Renforcer les capacités des acteurs régionaux en matière de prévention, d’information, de sensibilisation, et de surveillance du risque incendie aux abords des espaces naturels et forestiers.

La Garde Régionale Forestière retranscrit bien ce que la communication anti-incendie doit proposer de nos jours : un contact accru avec le public, des missions de surveillance et de prévention, d’alerte quand il le faut. Un message qui sensibilise et déconstruit les idées reçues sur le feu, avant tout.

Ces jeunes sont recrutés pour la saison estivale par des territoires tels que PNR, parcs nationaux, Communauté de communes… qui subissent en été à un risque incendie grave. Cet été, ils seront 165 à surveiller les massifs régionaux. 

 


Voir en ligne : Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur / Journée de la Terre : une Cop d'avance en Région Sud

Du même site

Les actualités du site officiel de la Région PACA