GouvActu AdmiNet

Accueil > Insee > L’emploi résiste au deuxième confinement… sans retrouver son niveau d’avant-crise

L’emploi résiste au deuxième confinement… sans retrouver son niveau d’avant-crise

vendredi 9 avril 2021

Au cours du quatrième trimestre 2020, les mesures de restrictions sanitaires ont entraîné dans la plupart des économies occidentales un ralentissement de la consommation.En France, la baisse du PIB est d’ampleur plus limitée qu’au printemps (–1,4 % par rapport au troisième trimestre), le deuxième confinement ayant surtout pesé sur les secteurs directement exposés aux restrictions (hébergement-restauration, transports, loisirs…). La consommation des ménages a davantage diminué (–5,4 %), du fait de la fermeture des commerces « non essentiels » en novembre. Au total, en moyenne annuelle, le PIB français diminue de 8,2 % en 2020.En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’emploi résiste globalement au quatrième trimestre. Dans la plupart des secteurs, le recul est limité par rapport au niveau d’avant-crise. La construction et le secteur tertiaire non marchand accroissent même leurs effectifs. Le département des Hautes-Alpes est le plus à la peine, du fait de la fermeture des remontées mécaniques en montagne, qui le prive de la manne touristique. Le secteur de l’hébergement-restauration reste en difficulté sur tout le territoire.

Voir en ligne : Insee / L’emploi résiste au deuxième confinement… sans retrouver son niveau d’avant-crise

Du même site

Indicateurs conjoncturels publiés par l’Insee