GouvActu AdmiNet

Accueil > Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO > La nouvelle vice-présidente à la formation espère former une « équipe formation » au sein du Conseil régional de Bretagne

La nouvelle vice-présidente à la formation espère former une « équipe formation » au sein du Conseil régional de Bretagne

vendredi 30 juillet 2021, par Mikaël Faujour

Le Quotidien de la formation – Comment s’est passée la passation de pouvoir avec Georgette Bréard ? Quel a été le contenu de vos échanges au sujet de son bilan, des chantiers en cours et à poursuivre ?

Forough Dadkhah – C’est très compliqué de remplacer Georgette Bréard ! Il s’agit d’une personnalité très forte, avec de grandes connaissances et un bilan exemplaire. Je sais donc que, pendant les six premiers mois, on va me comparer à Georgette. Heureusement, j’avais la chance, lors de la précédente mandature, de partager mon bureau avec elle, je connais donc sa méthode de fonctionnement. Aussi, non seulement je vais m’en inspirer mais, surtout, je la solliciterai pour des avis, pour connaître son regard.

Dès le lendemain de ma nomination en tant que vice-présidente à l’emploi, la formation et l’orientation, j’ai demandé beaucoup de notes aux services. Pour le moment, je suis donc dans une phase d’écoute. J’ai commencé à rencontrer des représentants de la CFDT et du Medef, ainsi que des membres du Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Crefop). À partir de fin août, de nombreux autres rendez-vous sont programmés d’ores et déjà.

 QDF – Quelles sont vos premières impressions et, peut-être, vos ambitions ?

F. D. – La formation est un thème souvent présenté de façon extrêmement technique alors qu’il est par nature foncièrement concret. Cela rend difficile l’appropriation des dossiers et l’adhésion des collègues du Conseil régional. Souvent on parle de « dispositifs », les sigles abondent, le vocabulaire est ésotérique, comme si nous n’étions pas capables de dire avec des mots simples des choses concernant la formation et l’emploi. Mon ambition est donc la simplification mais dans un premier temps, je veux comprendre les enchevêtrements des compétences.

QDF – Comment envisagez-vous ce début de mandat ?

F. D. – Mon premier défi est interne au Conseil régional : intéresser un maximum d’élus régionaux pour pouvoir constituer un « Team Formation » et parce que les enjeux sont dans les territoires dont nous sommes les élus. Or, pour que des collègues s’intéressent, puis s’impliquent, il faut rendre ces politiques plus attractives et compréhensibles. Ce dont j’ai aussi envie, et cela rejoint la volonté du président de la Région, c’est de poursuivre le dialogue entre les divers acteurs de la région (préfecture, Région, organismes, employeurs, syndicats…) qui, durant la crise du Covid, a permis une réactivité spécifiquement bretonne. La volonté du président, ainsi que les rencontres que je fais depuis deux semaines, me confirment la nécessité de dupliquer ce dialogue dans les territoires aussi, avec des objectifs précis et des moyens pour les réaliser.


Voir en ligne : Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO / La nouvelle vice-présidente à la formation espère former une « équipe formation » au sein du Conseil régional de Bretagne

Du même site

Centre INFFO : Actualité du Centre INFFO