Accueil > Conseil Général de l’Essonne > Le Département signe pour une rénovation durable de ses bâtiments

Le Département signe pour une rénovation durable de ses bâtiments

<

mardi 14 janvier 2020

C’est un nouveau pas vers la croissance verte que vient de réaliser le conseil départemental en signant un marché public global de performance de 30 millions d’euros pour la rénovation d’une partie de ses bâtiments. "40 000 m² de notre patrimoine bâti sont concernés par cette signature, celle que nous avons identifiée comme étant la plus énergivore", souligne François Durovray, président du Département. Attribué à un consortium mené par le Cabinet d’études Artelia, AFA Architectes et IDEX Energies, le marché concernera l’hôtel du Département et l’immeuble France Essonne à Évry, la Maison départementale des solidarités/Centre de protection maternelle et infantile de Draveil, ainsi que les collèges Parc de Villeroy à Mennecy, Le Village à Évry, et Les Sablons à Viry-Chatillon.

Concrètement, c’est quoi une rénovation durable ?

"Les travaux concernent la rénovation de l’enveloppe des bâtiments, la réfection de l’isolation ou encore le chauffage et sa régulation ainsi que l’éclairage." explique Adrien Carpentier, ingénieur chez Alteria. Des panneaux photovoltaiques seront installés sur toute la toiture de l’Hôtel du département et permettront environ 15% d’économie d’énergie.

Côté collèges, les travaux concerneront essentiellement l’isolation des bâtiments, le passage au réseau de chauffage urbain pour mettre fin au chauffage au fuel et à l’éclairage. "Cette rénovation des bâtiments est une idée de longue date, un projet particulièrement attendu que nous concrétisons. Il nous permettra de diminuer de 40% les consommations de fluides des bâtiments, soit 200 000 euros d’économies annuelles attendues" confirme Eric Mehlhorn, vice-président délégué au patrimoine départemental.

Le démarrage des travaux est prévu au deuxième semestre 2020 pour une durée maximale de trois ans. "Cette opération d’ampleur contribuera à l’amélioration des conditions de travail des agents et au confort des usagers. Le conseil départemental reste maître des dépenses d’investissement dans cette opération et sera très vigilent au bon déroulement des travaux" conclut François Durovray.


Voir en ligne : Conseil Général de l’Essonne