GouvActu AdmiNet

Accueil > Les actualités du Premier ministre > Le numérique, accélérateur d'opportunités

Le numérique, accélérateur d'opportunités

lundi 2 août 2021, par Gouvernement.fr

Équité républicaine, développement économique, levier pour la transition écologique...
2 août 2021

Le numérique, accélérateur d'opportunités

Équité républicaine, développement économique, levier pour la transition écologique... Passage en revue des bénéfices - individuels et collectifs - de la transformation numérique dans le quotidien des Français.

Le numérique fait partie intégrante de nos vies. Au travail, à la maison, à l’école, en voyage ou dans les musées... Les technologies numériques sont omniprésentes. Et les épisodes successifs de confinement liés à l’épidémie de Covid-19 n’ont fait qu’accélérer cette transformation.

Ce virage doit se poursuivre, car le numérique reste un immense atout à l’échelle individuelle et collective. Il est vecteur d’équité républicaine, de développement économique et représente un levier pour la transition écologique. Autrement dit, il est porteur d’opportunités qui nous impactent au quotidien.

Le numérique au service de l’égalité républicaine

17% des Français demeurent encore éloignés du numérique, soit parce qu’ils sont situés dans des zones géographiques mal reliées à Internet, soit parce qu’ils n’en maitrisent pas les outils.

Le Gouvernement met donc tout en œuvre pour permettre à tous les Français d’avoir accès à Internet, quel que soit leur lieu de vie, et accompagner chaque citoyen dans l’appropriation des usages numériques.

Le plan France Très Haut Débit (THD) répond à ce premier défi, en généralisant les réseaux de fibre optique dans tous les territoires, y compris les plus ruraux. L’État a par ailleurs mis en place une série de mesures pour rapprocher le numérique du quotidien de tous les Français, partout :

  • recrutement, formation et déploiement de 4 000 conseillers numériques France Services ;
  • conception et déploiement de kits d’inclusion numérique pour toutes les structures de proximité (mairies, bibliothèques, centres sociaux, mairies, tiers-lieux, associations caritatives) ;
  • montée en compétence des aidants professionnels qui accompagnent les Français dans leurs formalités en ligne.

Numérique rime avec développement économique

Depuis plusieurs années, de jeunes pousses tricolores - notamment les membres du Next 40-FT120, l'indice des pépites les plus prometteuses de la French Tech - font du numérique le fer de lance de leur réussite. Levée de fonds, croissance soutenue, création d'emplois... Ces championnes de la tech boostent la compétitivité nationale et imposent dans le monde entier leur modèle de start-up « à la française ».

Mais, au-delà des jeunes entreprises en pleine croissance, c’est l’économie française dans son ensemble qui bénéficie des atouts du numérique :

  • les grands groupes, avec l’économie ouverte et l’échange avec les «  startup », repensent leurs modèles ;
  • les TPE et PME françaises en ligne peuvent se mettre en réseau, se moderniser et vendre leurs produits à l’autre bout du monde ;
  • l’industrie, avec les objets connectés, invente l’industrie 4.0 et optimise sa production ;
  • les données quant à elles font naître de nouveaux acteurs et de nouveaux modèles économiques et permettent de créer des biens communs numériques dans certains secteurs clés, comme les transports, la santé, l'énergie ou le tourisme.

Pas d'écologie sans progrès numérique

Autre atout : le numérique est un puissant allié de l’écologie. Gestion intelligente de l’eau dans l’agriculture, optimisation des flux logistiques et énergétiques, gestion thermique des bâtiments… Il optimise, dans de nombreux cas et notamment avec l’intelligence artificielle, l’utilisation de nos précieuses ressources.

Le numérique réduit également les émissions de gaz à effet de serre en nous permettant de communiquer à distance, et donc de moins nous déplacer.

Pour maitriser au mieux son empreinte environnementale, la feuille de route du Gouvernement « Numérique et environnement » marque le lancement d’une nouvelle politique publique centrée sur la nécessité de faire converger transitions écologique et numérique.

Une série de mesures y est présentée :
  • mise en place d'un baromètre environnemental des acteurs du numérique ;
  • lancement d'une campagne de sensibilisation sur les pratiques numériques moins polluantes ;
  • achat par l'État de 20% de matériel informatique, de téléphones fixes et portables reconditionnés ou de seconde main pour à la fois soutenir un numérique plus sobre, et faire du numérique un levier de la transition écologique.

Une connexion pour chacun

Faire du numérique un pilier central de la relance


Voir en ligne : Les actualités du Premier ministre / Le numérique, accélérateur d'opportunités

Du même site