GouvActu AdmiNet

Accueil > Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur > Les céréales du Sud : idéales pour mettre la main à la pâte !

Les céréales du Sud : idéales pour mettre la main à la pâte !

vendredi 7 mai 2021

Avec le confinement, les fourneaux ont repris du service. Pour certains, rester plus longtemps chez soi a favorisé un regain pour la cuisine, les saveurs authentiques et une meilleure alimentation. Ou comment prendre soin de soi tout en prenant du plaisir ! Avec ce retour aux sources et aux valeurs d’antan, le blé dur et autres céréales non industrialisées produites dans de saines conditions ont le vent en poupe. De plus en plus de personnes mettent la main à la pâte : pains, pizzas, tartes, quiches ou encore gâteaux faits maison… Avec plus de 73 % des habitants de la région ayant une opinion positive de la culture des céréales*, il ne reste plus qu’à découvrir ce que le secteur des céréales en Région Sud peut nous offrir comme matière première !

Selon ViaVoice-Passion Céréales, 2020)

Quelles céréales peut-on trouver en Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

Nul besoin de chercher ailleurs. Les principales céréales pour préparer des plats savoureux sont cultivées en Provence-Alpes-Côte d’Azur !  Sur son territoire, les cultures céréalières s’étendent sur près de 65 000 hectares, soit 11 % de la surface agricole utile, à quasi-égalité avec la vigne. En tête de liste de la production régionale se trouvent le blé dur et le riz, complétés par d’autres céréales telles que l’orge, le blé tendre, le maïs, le sorgho, le petit épeautre de Haute Provence et le triticale. Cette dernière, peu connue, est une des premières céréales créées par l’homme dans les années 1960. Très semblable au blé, le triticale est une céréale hybride, croisée entre le blé et le seigle. Elle réunit les avantages de ces dernières : la productivité du blé et la rusticité du seigle. Mais son utilisation est surtout destinée au fourrage avec 58 % de la récolte consommée directement à la ferme.

Riz de Camargue et blé dur : deux ressources clés en Région Sud

Le blé dur est la céréale vedette de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui se positionne à la 5e place des régions productrices en France. Sur ses terres, 74 000 tonnes de blé sont produites tous les ans sur 48 % des surfaces qui lui sont dédiées. On comprend aisément pourquoi le blé dur est le pivot de l’économie de la filière céréalière en Région Sud ! Côte alimentation, le blé dur est une base des recettes typiques de la région comme la pissaladière, la fougasse, la pompes à huile ou bien la tarte tropézienne. Il est également utilisé pour la production de pâte de qualité « made in Région Sud » par deux semouleries et une usine de pâtes installées sur le territoire.

Bernard Minier

Sans conteste, la céréale associée à la Camargue est bel et bien le riz dont la culture s’est développée à partir du 13e siècle sous l’impulsion d’Henri IV. C’est d’ailleurs le seul et unique territoire en riziculture de France métropolitaine mais également le plus grand ! Chaque année, ce sont 66 000 tonnes de riz de haute qualité qui sont produites dans le respect de l'environnement sur près de 14 000 hectares. De telles conditions de production ont permis au riz camarguais d’obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP) qui offre aux consommateurs des garanties d’origine, d’authenticité et de qualité.

 

Le petit épeautre de Haute-Provence : « le caviar des céréales »

Autre héritage de la tradition céréalière de la région bénéficiant d’une IGP, le petit épeautre, qui n’est autre que l’ancêtre lointain du blé, se cultive sur les terres de la Haute-Provence par une 30aine de producteurs reproduisant un savoir-faire séculaire. Cette céréale rustique a l’avantage de réclamer moins d’attention que son cousin le blé, car elle s’acclimate très bien aux terrains pauvres et ce, qu’elles que soient les conditions météorologiques, sans recourir aux pesticides, ni aux désherbants. De plus, elle n’a besoin que de très peu d'eau !

L’engouement pour le petit-épeautre de Haute-Provence ne cesse de croître notamment en raison de sa qualité et de ses vertus nutritionnelles exceptionnelles, plus précisément en fibres, vitamines, minéraux et protéines. Ce « caviar des céréales » est également très prisé car il contient un faible taux de gluten, souvent mieux ou bien toléré par les personnes allergiques à cette protéine. En effet, cette céréale est une des rares à n’avoir pas encore été modifiée génétiquement. A la fois digeste et nutritif, le petit-épeautre est donc une céréale de choix avec, en prime, cette couleur dorée de la pâte à la sortie du four et ce goût de noix qui se déploie en bouche…

Céline Beddou

Pour acheter du Petit épeautre de Provence près de chez vous : Petit Epeautre de Haute Provence – Boutiques

 

Qu’est-ce qu’une céréale ?

Une céréale est une plante cultivée principalement pour ses graines utilisées pour l'alimentation humaine et animale. Il s'agit quasi exclusivement de plantes de la famille des graminées. Si les céréales les plus connues sont celles du petit-déjeuner, on oublie parfois que le mot "céréales" désigne avant tout des plantes à graines et qu'il en existe une grande variété sur terre. A la base de notre alimentation, les grandes civilisations se sont créées autour des céréales : la Chine avec le riz, en Amérique du Sud avec le maïs, ou encore en Europe avec le blé.
Source : passioncereales.fr

Le coin des gourmands : 2 recettes à tester  

Cookies aux amandes

Recette facile pour environ 30 petits cookies ou 15 cookies moyens – Préparation 1 h – Cuisson 15 mn
- Dans un saladier, mélanger 270 g de farine de petit épeautre, 50 g de poudre d’amandes, une cuillère à café de poudre à lever et une pincée de sel puis réserver.
- Dans un autre saladier, mélanger lentement 150 g de sucre roux avec 110 g de beurre fondu. Ajouter un gros œuf, une cuillère à soupe de crème fraîche entière, quelques gouttes d’extrait de vanille et mélanger jusqu’à obtenir un ensemble homogène.
- Ajouter la farine et mélanger lentement pour l’incorporer.
- Envelopper la pâte dans un film étirable et la garder au frais pendant 30 mn à 45 mn. Préchauffer le four à 180°C.
- A la sortie du réfrigérateur, couper la pâte en deux pour la travailler par moitié. Saupoudrer le plan de travail de farine. Étaler la pâte au rouleau jusqu’à ce qu’elle ait une épaisseur d’environ 1 cm. Découper les cookies à l’emporte-pièces et les disposer sur un papier cuisson en prenant soin de bien les espacer.
- Faire cuire pendant environ 15 min jusqu’à ce que le dessus soit doré. Les laisser refroidir sur la taule avant de les décoller
Retrouvez d’autres idées de recette au petit épeautre ici Petit Epeautre de Haute Provence – Cookies aux amandes

 

Riz aux pignons

Par Benoît Bordier

Plat salé pour 6 personnes Préparation : 35 mn. Cuisson : 15 mn.

Ingrédients
300 g de riz de Camargue
2 échalotes
½ litre de bouillon de volaille
100 g de pignons
1 gousse d’ail
2 branches de thym frais
2 cœurs de sucrine ou cœur de laitue
1 botte de ciboulette
4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Préparation

- Ciselez les échalotes finement et faites-les revenir sans coloration dans de l’huile d’olive avec la gousse d’ail et le thym.
- Ajoutez le riz et le bouillon de volaille.
- Faites cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes.
- Assaisonnez de sel et de poivre.
- Ajoutez des lanières de piquillos et de cœur de sucrine, des pignons de pin grillés et de la ciboulette ciselée.

 

Chiffres clés

65 000 ha de céréales, 1re surface agricole régionale à quasi-égalité avec la vigne
4 150 exploitations céréalières
1re région productrice de riz en France métropolitaine
21 000 ha et 74 000 t de blé dur
11 500 ha et 66 000 t de riz
7,2 % de la production céréalière en agriculture biologique
Un terminal céréalier portuaire d’une capacité de 1,2 Mt
72 % des Provençaux ont une opinion positive de la culture des céréales*

* Source : Viavoice-Passion Céréales, 2020

 


Voir en ligne : Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur / Les céréales du Sud : idéales pour mettre la main à la pâte !

Du même site

Les actualités du site officiel de la Région PACA