GouvActu AdmiNet

Accueil > Insee > Malgré un solde migratoire négatif, le Cher continue d’attirer des jeunes cadres et des retraités

Malgré un solde migratoire négatif, le Cher continue d’attirer des jeunes cadres et des retraités

jeudi 22 juillet 2021

La population du Cher diminue depuis les années 1990. En 2017, le solde naturel et le solde migratoire sont désormais négatifs et orientent à la baisse la population du département. Pour autant, les flux migratoires – entrants comme sortants – y sont importants et supérieurs à la moyenne régionale et nationale. Le solde migratoire s’avère positif pour certaines classes d’âges et catégories sociales de la population. Le Cher est notamment attractif pour les cadres de moins de 30 ans venant de la région parisienne et pour les retraités, qui constituent le principal apport de nouveaux arrivants, en dépit de nombreux départs chez les jeunes étudiants qui poursuivent leur cursus en dehors du département.

Voir en ligne : Insee / Malgré un solde migratoire négatif, le Cher continue d’attirer des jeunes cadres et des retraités

Du même site

Indicateurs conjoncturels publiés par l’Insee