GouvActu AdmiNet

Accueil > Place de l’emploi public > MEF_2021-4325 - TRACFIN :Enquêteur généraliste au DCEFI H/F

MEF_2021-4325 - TRACFIN :Enquêteur généraliste au DCEFI H/F

mercredi 9 juin 2021

Domaine fonctionnel : Élaboration et pilotage des politiques publiques/Conseillère experte/ conseiller expert
Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
Description du poste :
Le département de lutte contre la criminalité économique et financière est composé de 23 personnes à 32 personnes. Il est dirigé par un chef de département assisté d’un adjoint. Il est composé de trois divisions généralistes incorporant chacune une cellule spécialisée. Chacune de ces divisions comprend 6 à 9 enquêteurs dont au moins 4 enquêteurs généralistes et au moins 2 enquêteurs spécialisés : -          une division « atteintes à la probité », en charge notamment de traiter les investigations relatives à la corruption, aux trafics d’influences, aux prises illégales d’intérêt, ou aux « biens mal acquis » et le blanchiment afférent ; -          une division « vecteurs spécialisés » de blanchiment, en charge notamment du traitement des investigations dans les domaines des jeux, de l’art et des montages immobiliers complexes ; -          une division « réseaux criminels économiques et financiers », en charge notamment des investigations portant sur les réseaux complexes de blanchiment des infractions économiques et financières. Au sein de ce département, les enquêteurs exercent les missions suivantes : sous l’autorité du chef de division, ils ont la charge d’enrichir les informations obtenues des assujettis, des administrations partenaires ou des  partenaires étrangers, par la consultation des bases de données fiscales, douanières, ou policières mise à notre  disposition, par l’exercice de droits de communication ou encore par l’usage pertinent de certaines techniques de renseignement prévues par le Code de Sécurité Intérieure. Ce travail se traduit par l’externalisation de transmissions d’informations à l’autorité judiciaire, mais aussi aux administrations douanières, fiscales, à d’autres services de renseignement ou à des CRF étrangères. Les enquêteurs des divisions peuvent être spécialisés ou généralistes. Les enquêteurs spécialisés traitent des investigations relatives aux infractions de probité, aux vecteurs spécialisés que sont les jeux, l’art ou l’immobilier ou bien encore aux réseaux de criminalité économique et financière. Les enquêteurs généralistes peuvent traiter de toutes les typologies de la lutte anti-blanchiment (en particulier de blanchiment objectif, de blanchiment simple, d’escroqueries, d’abus de biens sociaux, d’abus de confiance, de banqueroute, de corruption privée …). Sous l’autorité d’un chef de division et au sein d’une équipe composée de 6 à 9 enquêteurs, dont au moins 4 généralistes et au moins 2 spécialisés, l’enquêteur généraliste a en charge un portefeuille de dossiers relatifs aux infractions économiques et financières n’ayant pas vocation à être traités par les enquêteurs spécialisés. Il s’agit notamment de cas de blanchiment simple, blanchiment objectif, sous-jacent d’escroquerie, de banqueroute, d’abus de confiance, d’abus de biens sociaux …

Le/la candidat(e) doit faire preuve d’un sens aigu de l’organisation, d’une grande rigueur, d’une persévérance dans l’enquête tout en intégrant son travail à un calendrier et des délais à respecter, cela en relation constante avec son chef de division. Des connaissances en droit pénal des affaires, droit des sociétés, des éléments de comptabilité et une familiarité avec les institutions répressives (judiciaires ou administratives) sont attendues. Des qualités rédactionnelles et de synthèse sont également nécessaires. Au-delà, un esprit proactif, constructif, et la capacité à lire des documents en langue anglaise seraient appréciés.
Lieu d'affectation : MONTREUIL

Voir en ligne : Place de l’emploi public / MEF_2021-4325 - TRACFIN :Enquêteur généraliste au DCEFI H/F

Du même site