Accueil > WikiRennes > Promenade Louise Foulon-Ropars

Promenade Louise Foulon-Ropars

<

mardi 24 mars 2020, par Elisat

Qui est Louise Foulon-Ropars?

← Version précédente Version du 24 mars 2020 à 20:03
Ligne 21 : Ligne 21 :
 
Comme le dira, à ses obsèques, le doyen Lamache[[allée Doyen Alexandre Lamache]], « elle fit partie de cette phalange de femmes qui ont su donner le meilleur d'elles-mêmes à la cause de leurs concitoyens en danger ».
 
Comme le dira, à ses obsèques, le doyen Lamache[[allée Doyen Alexandre Lamache]], « elle fit partie de cette phalange de femmes qui ont su donner le meilleur d'elles-mêmes à la cause de leurs concitoyens en danger ».
  
Mère d'un fils et d'une fille nés en janvier 1943 et mars 1945, Louise Foulon-Ropars est chargée, en 1946, de constituer les services sociaux universitaires de l'Académie de Rennes.
+
Mère d'un fils et d'une fille nés en janvier 1943 et mars 1945, Louise Foulon-Ropars est chargée, en 1946, de '''constituer les services sociaux universitaires de l'Académie de Rennes.'''
Elle organise les œuvres universitaires, veillant aux attributions de bourses et de fonds de solidarité comme aux modalités d'accès aux restaurants universitaires et au développement de la diététique. Après avoir obtenu un second poste d'assistante sociale pour le Centre régional des Œuvres Universitaires, elle s'investit particulièrement dans le développement de la Médecine Préventive Universitaire – future Médecine Préventive de l'Enseignement Supérieur. Elle contribue à éradiquer la tuberculose en milieu étudiant. Dans les années 60, elle travaille aussi à la création du bureau d'aide psychologique aux jeunes commençant à Rennes leurs études supérieures. Elle accompagne également le développement de la médecine préventive à Brest et Nantes.
+
Elle organise les œuvres universitaires, veillant aux attributions de bourses et de fonds de solidarité comme aux modalités d'accès aux restaurants universitaires et au développement de la diététique. Après avoir obtenu un second poste d'assistante sociale pour le Centre régional des Œuvres Universitaires, elle s''''investit particulièrement dans le développement de la Médecine Préventive Universitaire – future Médecine Préventive de l'Enseignement Supérieur'''. Elle contribue à éradiquer la tuberculose en milieu étudiant. Dans les années 60, elle travaille aussi à la création du bureau d'aide psychologique aux jeunes commençant à Rennes leurs études supérieures. Elle accompagne également le développement de la médecine préventive à Brest et Nantes.
  
 
'''Louise Foulon-Ropars décède à 54 ans''', le 6 juin 1969, d'un cancer provoqué par des irradiations subies au sein de la MPES.
 
'''Louise Foulon-Ropars décède à 54 ans''', le 6 juin 1969, d'un cancer provoqué par des irradiations subies au sein de la MPES.

Voir en ligne : WikiRennes