GouvActu AdmiNet

Accueil > HAS Haute Autorité de santé > Revue rapide sur les tests antigéniques automatisés de détection du SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé

Revue rapide sur les tests antigéniques automatisés de détection du SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé

jeudi 15 avril 2021

Le Collège de la Haute Autorité de santé a rendu trois avis le 24 septembre 2020, le 8 octobre 2020 et le 27 novembre 2020 portant sur la place de tests antigéniques rapides chez les patients symptomatiques, les personnes asymptomatiques et les personnes-contact asymptomatiques. Les tests concernés par cet avis étaient des tests rapides (15 à 30 minutes) de type tests unitaires rapides (c’est-à-dire des tests de diagnostic rapide (TDR) réalisables par les laboratoires de biologie médicale) et des tests rapides d’orientation diagnostic (TROD), réalisables et interprétables par d’autres opérateurs.

La présente revue rapide concerne un autre type de tests antigéniques, les tests automatisés tels les tests immunochimiques en plaque (ELISA) ou en milieu liquide avec détection par chimiluminescence (tests CLIA ) qui sont à haut débit et fonctionnent avec un système de lecture automatisé (plateformes intégrées automatisées). Ces tests sont uniquement réalisés en laboratoire de biologie médicale.

La détection du génome du virus SARS-CoV-2 par RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé reste le test de référence pour le diagnostic et le dépistage de l’infection à SARS-CoV-2 compte tenu de son efficacité en termes de sensibilité et de spécificité. Néanmoins, comparativement au test de référence (RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé), l’objectif des tests antigéniques automatisés sur prélèvement nasopharyngé serait de permettre à la fois une réduction du coût des tests, une réduction du temps d’analyse, et une augmentation des capacités d’analyse (plus de tests réalisés en même temps). Comparativement aux tests rapides d’orientation diagnostic (TROD), les tests antigéniques automatisés pourraient être plus sensibles.

La HAS a donc évalué l’intérêt des tests antigéniques automatisés sur prélèvement nasopharyngé dans trois populations : chez les patients symptomatiques, chez les personnes cas-contact asymptomatiques et chez les personnes asymptomatiques en situation de dépistage.

 


Voir en ligne : HAS Haute Autorité de santé / Revue rapide sur les tests antigéniques automatisés de détection du SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé

Du même site