Accueil > WikiRennes > Rue Jean Guy

Rue Jean Guy

vendredi 11 janvier 2019, par Manu35

← Version précédente Version du 11 janvier 2019 à 13:53
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
(5 novembre 1822, Saint-Jamme-sur-Sarthe - 10 novembre 1893, Rennes)
 
(5 novembre 1822, Saint-Jamme-sur-Sarthe - 10 novembre 1893, Rennes)
  
La fonderie de fer et de cuivre Guy et Mancelle fonctionna au n°6 faubourg de Redon, dans le quartier Arsenal-Redon entre 1853 et 1875. Elle fournit durant la guerre de 1870 un grand nombre de canons et d'obus à l'administration militaire, ce qui fît prospérer l'entrepriseLes "Nouvelles Rennaises" du 15 novembre 1893. Entre 1875 et 1936, elle prend le nom de fonderie Guy et Thuau.
+
La fonderie de fer et de cuivre Guy et Mancelle fonctionna au n°6 route de Redon (actuel [[boulevard Jean Mermoz]]), dans le quartier Arsenal-Redon entre 1853 et 1875. Elle fournit durant la guerre de 1870 un grand nombre de canons et d'obus à l'administration militaire, ce qui fît prospérer l'entrepriseLes "Nouvelles Rennaises" du 15 novembre 1893. Entre 1875 et 1936, elle prend le nom de fonderie Guy et Thuau.
  
 
Selon [[Pocquet du Haut-Jussé]], l'établissement, fondé en 1859 (en vérité 1853, ndlr, voir plus bas) par un sarthois, Joachim Guy, passe à ses successeurs les Thuau (notamment {{w|Édouard Thuau|Édouard}}, né en 1861 à Rennes), après 1899, jusqu'à sa fermeture en 1936. Dès 1867 et suite à la prospérité de l'entreprise, l'une des principales de Rennes, Jean Guy souhaite rapprocher l'entreprise du centre-ville. L'opération n'est réalisée qu'en 1875 car elle se heurte à l'opposition des riverains. D'abord implantée 3 et 5 [[rue des Trente]] en 1875, elle est déplacée plus à l'ouest en 1879 (sans doute quelques années plus tôt, ndlr, voir plus bas) à l'angle de la rue des Trente et de la [[rue d'Inkermann]].
 
Selon [[Pocquet du Haut-Jussé]], l'établissement, fondé en 1859 (en vérité 1853, ndlr, voir plus bas) par un sarthois, Joachim Guy, passe à ses successeurs les Thuau (notamment {{w|Édouard Thuau|Édouard}}, né en 1861 à Rennes), après 1899, jusqu'à sa fermeture en 1936. Dès 1867 et suite à la prospérité de l'entreprise, l'une des principales de Rennes, Jean Guy souhaite rapprocher l'entreprise du centre-ville. L'opération n'est réalisée qu'en 1875 car elle se heurte à l'opposition des riverains. D'abord implantée 3 et 5 [[rue des Trente]] en 1875, elle est déplacée plus à l'ouest en 1879 (sans doute quelques années plus tôt, ndlr, voir plus bas) à l'angle de la rue des Trente et de la [[rue d'Inkermann]].

Voir en ligne : WikiRennes