GouvActu AdmiNet

Accueil > Insee > Un deuxième confinement aux conséquences économiques moindres qu’au premier

Un deuxième confinement aux conséquences économiques moindres qu’au premier

vendredi 9 avril 2021

L’économie a moins souffert du deuxième confinement que du premier. En effet, le niveau de l’emploi salarié est stable au 4e trimestre, et recule de 1,2 % en un an. Le recours au dispositif d’activité partielle et la diminution du nombre d’heures rémunérées, sont moins importants à l’automne qu’au printemps. Bien que le confinement entrave les recherches d’emploi, le taux de chômage retrouve son niveau d’avant-crise. En repli au 4e trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi progresse quant à lui sur l’année. Les créations d’entreprises sont en franche augmentation en 2020 (+ 13 %). Dans la construction, le nombre de logements autorisés et commencés poursuit la baisse entamée en 2018. Côté tourisme, les mesures sanitaires à l’automne et l’annulation de marchés de Noël ont eu raison de la reprise estivale de la fréquentation hôtelière.Les économies des pays voisins se redressent lentement : les PIB évoluent positivement, mais peu.

Voir en ligne : Insee / Un deuxième confinement aux conséquences économiques moindres qu’au premier

Du même site