GouvActu AdmiNet

Accueil > Bpi Bibliothèque Publique d’Information > Universel au singulier : notre sélection de ressources

Universel au singulier : notre sélection de ressources

mercredi 9 juin 2021, par julien.masson@bpi.fr

lectrice tenant un livre près d'une table de valorisation
© Julien Masson / Bpi

« Chaque homme porte en lui la forme entière de l’humaine condition »

Montaigne, Essais, (III, 9)


Par cette phrase, Montaigne révèle d’emblée le rapport complexe qui lie les deux concepts de singulier et d’universel. La notion d’universel, initialement porteuse de vertus émancipatrices est , ces dernières années, entrée dans l’ère du soupçon. Critiquée de toute part car associée à une volonté hégémonique de l’Occident de plaquer un modèle « humaniste » artificiel et abstrait au reste du monde. Pourquoi ce modèle de valeurs serait-il meilleur qu’un autre ? Dans les discours contemporains sur l’universel, la confusion est souvent opérée entre universalité et occidentalité.

Pourtant, l’Occident n’est pas la seule civilisation à avoir pensé le concept d’universel. L’histoire des idées a montré que cette notion n’est pas réduite non plus à la période moderne des Lumières. La Chine, se désignant comme « le Céleste empire» des Han (202 av. J.-C. – 220 ap. J.-C.) (Empire du milieu pour les occidentaux) avait élaboré un système civilisationnel irradiant de son centre vers les périphéries barbares en tentant d’exporter aussi un modèle à visée civilisationnelle universelle. Dès le 11e siècle, la science arabe a produit un langage à portée universelle à travers la science algébrique, utilisée encore de nos jours.

Au-delà de l’approche anthropologique, le concept d’universalité hérité des Lumières a posé un nouveau rapport au droit, notamment avec l’essor de la théorie du droit naturel. Peut-on postuler une universalité des droits humains ? Ou bien dépendent-ils aussi d’un relativisme culturel (Delmas-Marty) ?

A l’ère post-moderne de la revendication politique des différences et de la standardisation des modes de vie, comment renouveler dès lors l’articulation entre singulier et universel ? Droit de l’individu ou droits des humains (Déclaration universelle des droits humains) ? Faut-il particulariser l’universel (Balibar) ou l’abandonner ? Existe-il plusieurs universalismes ?

La Bpi vous propose d’explorer ces questions à travers une sélection de documents sur place (niveau 2 près du bureau Philosophie et une bibliographie comprenant également de nombreuses ressources numériques.

Téléchargez la bibliographie (PDF, 1,5 Mo)

table de valorisation à la bibliothèque publique d'information
© Julien Masson / Bpi

The post Universel au singulier : notre sélection de ressources appeared first on Bibliothèque publique d'information | Bpi.


Voir en ligne : Bpi Bibliothèque Publique d’Information / Universel au singulier : notre sélection de ressources

Du même site

Fil RSS des actualités de la BPI - index